Roudoudou, le retour

FRUIROUGE

La Ferme Fruirouge propose une déclinaison surprenante de sa crème de fruit. Avec un peu d’audace et une pointe de sucre, elle vient de réinventer le roudoudou. Vous savez, ces bonbons qu’on lèche malicieusement depuis les années 50 ! A (re)découvrir sur la foire.

Un coquillage acidulé habilement plaqué sur la langue, Casimir à la télé : « Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître », entonne volontiers le grand Charles. Sauf qu’entre les mains d’Isabelle et Sylvain Olivier, ce bon vieux Roudoudou vient de prendre un sacré coup de jeune. Qui n’a pas léché langoureusement cette adorable confiserie culte des années 70 ? A Concœur-et-Corboin, la ferme Fruirouge a décidé de remettre tout cela au goût du jour : « Le vintage est à la mode, sourit Sylvain, et nous avons un vrai savoir-faire à la ferme, alors nous avons décidé de mixer les deux.» Le coquillage a été remplacé par une capsule translucide, une sorte de tastevin écrasé, avec une petite poignée pour pouvoir lécher son roudoudou de manière plus élégante. « Pour le reste, c’est un produit fermier à part entière. On se sert de notre crème de fruit sans alcool, à laquelle on ajoute du sucre bio, et c’est tout, martèle Sylvain. La couleur, c’est la couleur du fruit, le goût est 100% naturel, avec quatre déclinaisons, cassis, fraise, framboise et groseille. Il n’y a aucun artifice ! »

Créé dans le cadre du concours MIAM 2013 en Bourgogne (Meilleure Innovation Alimentaire Millésime 2013 – www.bourgogne-iaa.com), le produit vient d’être présenté en avant-première à la Foire de Dijon, et il faudra sans doute attendre le Salon International de l’Agriculture 2014 à Paris pour le véritable lancement de sa commercialisation. Après la Vod’K6, le Ketchup de Cassis, l’Hydrolat, et bien d’autres explorations, Isabelle et Sylvain Olivier redoublent d’imagination. Un pur plaisir ! www.fruirouge.fr

2 thoughts on “Roudoudou, le retour

  1. Céline
    15/11/2013 à 22:03

    Et bien moi, j’ai eu mon roudoudou Fruirouge à la foire, c’est d’une part,excellent, et d’autre part, ça m’a rappelé les dimanches matins chez ma grand-mère après le passage du boulanger… ça fait bien longtemps d’ailleurs… J’ai vu des regards d’envie dans les yeux des personnes dans les allées de la foire, mais alors là : ON TOUCHE PAS A MON ROUDOUDOU FRUIROUGE !!!!

  2. j'en sais rien
    07/11/2013 à 00:34

    Slurp !!!!

Laisser un commentaire