Le duo Latour-Chevalier prend la tête du BIVB

Les nouveaux présidents, Claude Chevalier et Louis Fabrice Latour, entourés des anciens, Pierre-Henri Gagey et Michel Baldassini © Clement Bonvalot

Les nouveaux présidents, Claude Chevalier et Louis Fabrice Latour, entourés des anciens, Pierre-Henri Gagey et Michel Baldassini © Clement Bonvalot

Au terme d’un double mandat de quatre ans, le duo de présidents du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB), Pierre-Henry Gagey et Michel Baldassini, vient de passer la main à un nouveau tandem : Claude Chevalier et Louis Fabrice Latour. Le bureau change donc de têtes, mais ne touche pas à son état d’esprit.

La passation de pouvoir a eu lieu hier lors de l’assemblée générale du BIVB au palais des congrès de Beaune. A la tête du nouveau bureau édition 2014-2018, on retrouve désormais Claude Chevalier, président, et Louis Fabrice Latour, président délégué. Une vraie continuité après la formation du duo Pierre-Henry Gagey et Michel Baldassini, il y a huit ans. Car comme leurs prédécesseurs, respectivement dirigeant de la maison Louis Jadot et ancien directeur de la Cave de Lugny, les deux nouveaux présidents de l’interprofession sont réputés pour être d’abord des acteurs reconnus du vin en Bourgogne. Et notamment, comme présidents d’associations viticoles.

© Clement Bonvalot

© Clement Bonvalot

Claude Chevalier, membre du conseil d’administration au collège Viticulture du BIVB, est vigneron à Ladoix-Serrigny (15 hectares de vignes et quelques appellations prestigieuses à Corton).
Il est par ailleurs président de la CAVB (Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne), association qui regroupe syndicats et professionnels du vin pour l’identification et la défense des appellations en Bourgogne.

De son côté, Louis Fabrice Latour, président délégué, n’est autre que le dirigeant de la maison Louis Latour (50 hectares de vignes et 43 millions d’euros de chiffre d’affaires), un sérieux poids lourd du monde viticole. Sa coprésidence à la tête du BIVB (présence aussi au conseil d’administration du collège Négoce), s’ajoute désormais au poste de président de la Fédération des exportateurs de vin et de spiritueux de France (FEVS).

Le BIVB choisit donc de persévérer dans sa voie en choisissant deux habitués de son bureau, mais aussi deux hommes engagés au plan associatif. Leur venue s’inscrit dans l’engagement et l’énergie fournie par le précédent duo. Ils auront ainsi la lourde tâche d’anticiper les deux derniers millésimes, difficiles en récolte, tout en travaillant toujours un peu plus l’image de marque des vins de Bourgogne.

 

Laisser un commentaire