Le disco c’est de la soupe

Eplucher des carottes et des patates plus ou moins destinés au gaspillage pour en faire de soupes au rythme du disco: le concept est allemand, il arrive à Dijon ce vendredi, c’est le Disco Soupes. De grosses légumes ont promis de se mettre à l »ouvrage. On attend donc plus que vous.

DiscoSOUPE_Affiche

Depuis 2009, le Grand Dijon est engagé dans un programme de réduction des déchets, avec un objectif de réduire les ordures ménagères et assimilées de 7% d’ici à fin 2015. Un des axes de ce programme est de sensibiliser les habitants au gaspillage alimentaire.

On estime que chaque habitant jette 20 kg de produits alimentaires non consommés par an. Et tous les moyens sont bons pour faire changer les mentalités. Vendredi, l’association Unis Cité, des partenaires locaux et le Grand Dijon s’associent pour organiser une Disco soupes, un concept d’origine allemande « qui a depuis été repris partout dans le monde » précise Adil, volontaire en service civique au sein de l’association Unis-Cité.

Il s’agit alors de récupérer des légumes dans les commerces de l’agglomération dijonnaise, à la fin des marchés également. Des légumes invendus, des légumes au rebut pour leur forme, abimés dans les transports. Vendredi, tous ces légumes seront rassemblés Place de la république, sous une tente au cœur du marché de Noel. C’est là que tous les volontaires pourront venir les éplucher, entre 16 heures et 20 heures. Et en temps réel, des soupes seront confectionnées devant le public. Trois cuisiniers seront présents pour aider les bénévoles: Spartak Nazaryan chef cuisinier, Éric Gerard de la cuisine centrale de Dijon et Laurence Radouan de France Bleu Bourgogne.

Les soupes seront ensuite distribuées gratuitement. Tout cela dans le but d’amener les participants à échanger sur leurs bonnes pratiques. Comment gèrent-ils leurs déchets alimentaires? Comment recyclent-ils leurs aliments? Quelles sont leurs recettes? De nombreux partenaires joueront le jeu: des commerçants du marché des Halles et du centre-ville de Dijon, la Banque Alimentaire, des commerçants du marché des Grésilles…

« La soupe a depuis longtemps permis de recycler les légumes précisent les organisateurs. Il s’agit clairement de faire prendre conscience que tous les légumes peuvent être valorisés.  » Pour appuyer le discours, des panneaux d’information seront déployés tout autour de la place. Un évènement à partager en musique, « Disco » oblige, avec des groupes locaux qui se produiront pendant quatre heures, histoire d’accompagner les éplucheurs d’un jour!

Rendez-vous le vendredi 12 décembre de 16h à 20h place de la République à Dijon. Pour éplucher, s’informer, déguster, échanger. Le tout gratuitement. Pour une fois, on peut le dire sans fâcher les adeptes du genre: le disco, c’est de la soupe.

Laisser un commentaire