La 34e édition des 24 heures de Beaune aura lieu vendredi 3 et samedi 4 juin. Plus de 20 000 personnes sont attendues pour assister à cette course cycliste hors du commun et ses multiples animations dans le quartier Saint-Jacques de Beaune.

On a tous des souvenirs d’enfance qui resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Des vacances en famille, des bêtises avec les copains… Cette année, les 33 équipages qui prendront le départ, vendredi 3 juin, ont du s’inspirer de leurs « souvenirs d’enfance » pour construire le bolide qui devra supporter plus de 600 tours de piste (en 2019, le thème à respecter était « Beaune, hier, aujourd’hui et demain« ). Car les 24 heures de Beaune, c’est une course cycliste unique en son genre. Pour oublier l’effort physique et mental que demande une telle course d’endurance, les concurrents (des équipes qui se relaient tout au long de l’épreuve, à l’image de la célèbre course automobile des 24 heures du Mans) peuvent compter sur l’esprit festif et délirant de l’événement. Ce qui était à l’origine une gentille fête de quartier entre jeunes, née en 1987, est devenue un rendez-vous sportif et solidaire couru par des dizaines d’équipages, venant parfois de loin. Les bénéfices réalisés lors de cette 34e édition seront reversés au Fond d’aide sociale aux sports.

20 000 spectateurs attendus

Lors de la dernière édition en 2019 (les éditions de 2020 et 2021 ont été annulées pour des raisons sanitaires que l’on connaît), plus de 25 000 personnes s’étaient retrouvées pendant ces deux jours de fête. Pour cause, la course cycliste, aussi folklorique soit-elle, n’est pas la seule attraction du week-end. De nombreuses animations sont proposées en marge de celle-ci, comme une fête foraine, des mûrs d’escalade et un atelier vélo les deux jours (voir le programme ci-dessous). Ou encore des shows acrobatiques de VTT et un spectacle de cirque le samedi après-midi. Mais ce qui attire le plus, ce sont les shows de danse et de musique organisés le vendredi soir, de 20h30 à 2h du matin. Une sorte de mini-festival dans le quartier Saint-Jacques de Beaune, avec au programme des spectacles de danse, de la musique électronique, des DJ sets, un show effets spéciaux et des animations vidéos diffusées sur le grand écran.

Show must go on !

Pendant que certains feront la bamboche jusqu’à pas d’heure, les plus courageux continueront de souffrir toute la nuit sur les selles de leur vélo et mettront les mains de le cambouis pour réparer leurs engins dans les stands. Car ce n’est pas dit que leurs bolides extravagants tiennent une journée entière ! La course démarrera le vendredi à 19h et prendra fin le lendemain à la même heure. Une épreuve d’endurance qui demande beaucoup de concentration, tant le parcours est petit (1,1 km) et les passages répétitifs. Et attention aux nombreux pièges et obstacles qui peuvent se dresser sur le chemin… Un bain de mousse ou des bassines d’eau peuvent vite leur tomber sur la tête. Le spectacle avant tout !

Laisser un commentaire