Œno Music Festival: rock in Marsannay

Pour la première édition de l’Œno Music Festival venez nous retrouver au cœur du Village du vin, au Bar des Indépendants. On vous y servira les morceaux choisis de 4 jolis solistes du terroir de Marsannay: Laurent Fournier, Sylvain Pataille, Martin Bart et Bernard Bouvier. Ce sera notre groupe de rock à nous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© photos : Clément Bonvalot

Le vin et la musique utilisent le même langage ? Une évidence, comme devrait le démontrer, dans un registre inhabituel, la première édition de l’Œno Music Festival à Dijon. Car pour une fois, l’assemblage ne s’exprimera pas sur les notes entendues du répertoire classique, dans le cadre respectable et spirituel d’un lieu de patrimoine. On aime bien ce genre de formule mais cette fois-ci, on va enfin pouvoir déguster des bourgognes façon « wa Wash », sur les paroles faussement anecdotiques de Renan Luce ou en fouillant dans le fond du catalogue des rythmes binaires revisités par les groupes d’aujourd’hui. Ce programme musical ne changera pas la couleur de nos crus, il en changera la perception. Voilà ce que provoque la rencontre entre deux matières aussi vivantes que la musique et le vin, une alchimie de bonheur.

Notre groupe de rock à nous

L’art de la dégustation est un monde sans frontière. Et si Dijon se la joue Cité de la Gastronomie en voulant remettre au goût du jour sa nature vigneronne originelle (et oubliée), le défi de faire la fête au vin et à la musique au Zénith excite les papilles comme un aligoté le ferait au retour d’une randonnée musclée dans la Côte de Nuits. Voilà une bonne raison aussi pour mettre en évidence l’appellation la plus proche de Dijon: marsannay.
Avec nos confères de la Gazette de Côte-d’Or, nous avons donc rassemblé les forces vives réunies du Syndicat des régionaux indépendants (RI) et de l’association DijonBeaune pour, deux jours durant, garder la main ferme sur le gouvernail du fameux Bar Bleu du Zénith rebaptisé le Bar des Indépendants.

Au cœur du Village du vin, notre proposition de voyage sera aussi claire que limpide, aussi rock’n roll que liquide: le public pourra, entre deux rasades de l’inépuisable Red red wine des UB40 et du débit poétique des Têtes raides, se faire une idée de ce que seront demain les futurs de premiers crus du Dijonnois. Car le marsannay qui jadis noyait d’un vin rapidement produit les gosiers de la population ouvrière de la grande ville est devenu, au fil des millésimes et à la force d’un travail acharné de ses producteurs, l’une des plus belles appellations de la côte viticole bourguignonne. Bientôt, certains climats comme les Longeroies et le Clos du Roy monteront d’un cran dans l’échelle des AOC. Pour les interpréter, nous allons livrer au Bar des Indépendants quelques morceaux choisis de solistes du terroir local. Notre groupe de rock à nous est composé des vignerons Bernard Bouvier, Laurent Fournier, Sylvain Pataille et Martin Bart. Renseignez-vous, ils ont depuis longtemps leur public.

Village du vin au Zénith: avec le pass concerts le vendredi et le samedi soirs de 17 à 22 h; entrée directe (5 euros) spéciale Village du vin le samedi de 10 à 15 heures.
La programmation: http://oenomusic-festival.com

3 thoughts on “Œno Music Festival: rock in Marsannay

  1. 10/07/2014 at 10:21

    et il joue de quoi le Bernard ?

    1. Dominique Bruillot
      10/07/2014 at 17:44

      De la pipette, bien entendu.

      1. Le Kiki
        10/07/2014 at 18:02

        Je ne suis pas surpris !

Laisser un commentaire