Ouche et Montagne, et au milieu coule le canal

Réunissant les hauteurs du Sombernonnais aux méandres de la vallée de l’Ouche, la communauté de communes Ouche et Montagne constitue aussi un trait d’union entre l’agglomération dijonnaise et l’Auxois. Un territoire de villégiature privilégié, traversé par l’A38 et le canal de Bourgogne, qui offre un cadre naturel propice aux balades et au ressourcement. La preuve en chiffres !

Baulme-la-Roche ©D.R.

3

Poumon vert de la capitale dijonnaise, le territoire recèle de nombreux parcs et jardins, dont trois bénéficient du label national « Jardin remarquable » décerné par le ministère de la Culture : le jardin de la Serrée à Mesmont (anciens jardins à la française d’une grande maison de maitre du XVIIIe siècle), le parc à l’anglaise et les jardins du château de Barbirey-sur-Ouche, ainsi que le parc du prieuré de Baulme-la-Roche (XVIe siècle) qui comprend vivier, roseraie et potager.

19

Sur les 189 maisons éclusières réparties tout au long du canal de Bourgogne, 19 se trouvent sur le territoire d’Ouche et Montagne. Un patrimoine d’autant plus appréciable que certaines d’entre elles sont devenues des lieux de vie à part entière. Celle de l’écluse 34S à Gissey-sur-Ouche notamment, habitée par un Suisse amoureux des péniches, qui y a aménagé un gîte, une boutique et une buvette, en attendant une halte nautique. Dans le même esprit, l’Écluse de la Charme à Saint-Victor-sur-Ouche, relancée en 2016 par la communauté de communes, propose des expositions, des diners-concerts, des ateliers et des randonnées.

Jardin du château de Barbirey ©D.R.

32

C’est le nombre de communes regroupées au sein de l’intercommunalité née en 2014 de la fusion de la communauté de communes de la Vallée de l’Ouche (16 communes) et de la communauté de communes du Sombernonnais (16 communes). Le 29 septembre 2015, la collectivité territoriale révise ses statuts, fixe son siège à Sainte-Marie-sur-Ouche et prend le nom d’Ouche et Montagne (terme que l’on retrouve dans les toponymes de Rémilly-en-Montagne ou de Grobois-en-Montagne). En comparaison, une communauté de communes française comprend en moyenne 26 communes et Dijon Métropole en compte 23.

A38

Comme la bretelle autoroutière de 36 km qui dessert toute la communauté de communes entre Dijon et Pouilly-en-Auxois où elle rejoint l’A6. Inaugurée en 1973, cette voie rapide a reconfiguré le territoire, tout comme l’avaient fait au XIXe siècle l’ouverture du chemin de fer de la vallée de l’Ouche (1830), puis celle du canal de Bourgogne (1832). Boosté par l’arrivée de l’A38, le territoire d’Ouche et Montagne a d’ailleurs gagné plus de 4 000 âmes en 35 ans, passant de 6 000 habitants en 1975 à plus de 10 000 en 2010. 

33,9

Le nombre moyen d’habitants au kilomètre carré sur le territoire, une densité faible, identique à celle du département de l’Yonne, et bien inférieure à la moyenne française (118 hab/km2) ou même à celle de la Côte-d’Or (60 hab/km2). La communauté de communes Ouche et Montagne compte en effet 10 700 habitants (25 fois moins que Dijon Métropole) sur un territoire de 316 km2 (un tiers plus grand que Dijon Métropole).

Véloroute du canal de Bourgogne © Alain Doire / Bourgogne Tourisme

47°14’28’’ / 4°49’09’’

Ces coordonnées GPS correspondent à celles du village de Gergueil, situé très exactement au centre géographique de la Bourgogne-Franche-Comté. Pour arriver à ce résultat, l’IGN utilise une méthode définie en 1980 par Jean-Georges Affholder, ingénieur géographe polytechnicien, consistant à calculer le centre de gravité d’une surface connue sur un ellipsoïde, forme mathématique semblable à une sphère légèrement aplatie aussi proche que possible de la surface terrestre. Un résultat qui place Ouche et Montagne au cœur de la grande région.

1435

Cette année-là fut découverte sur la montagne d’Étang une statuette en pierre peinte, haute de 14 cm, représentant la Vierge assise sur un siège, tenant sur ses genoux l’enfant Jésus, dont la tête a disparu. Désormais exposée dans l’église Saint-Blaise de Velars-sur-Ouche, cette statuette miraculeuse va être à l’origine d’un grand pèlerinage, et de la construction d’un monument dédié à Notre-Dame d’Étang au sommet de la montagne.

100

C’est en kilomètres, la distance parcourue par les chemins de randonnés balisés, répertoriés et entretenus sur le territoire Ouche et Montagne. Du GR7 qui passe par Notre-Dame-d’Étang au circuit des falaises de Baulme-le-Roche, en passant par Le Creux percé de Pasques ou la combe des Mammouths à Lantenay, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. 

Le château fort de Malain ©D.R.

120 000

Il s’agit cette fois du nombre de passages enregistrés à l’année sur la véloroute du canal de Bourgogne au niveau de Velars-sur-Ouche, à seulement quelques kilomètres du lac Kir à Dijon. Les plus courageux pourront poursuivre sur cet aménagement cyclable jusqu’à l’extrémité du canal à Migennes (Yonne),  à 212 km de Dijon.

22 000

Comme le nombre d’entrées payantes enregistrées en 2017 pour la précédente édition de l’événement phare du territoire, la Foire des sorcières de Mâlain. Cette manifestation biennale revient cette année les 8 et 9 juin, avec son cortège de créatures fantastiques, ses 150 exposants artisanaux et ses 200 bénévoles. Moins connu mais tout aussi intéressant, le festival gratuit « Perché sur la colline », qui met les arts de rues à l’honneur à Sombernon en septembre, a attiré quelque 6 000 spectateurs l’an dernier.  

35 000

Pas moins de 35 000 baigneurs viennent profiter du plan d’eau de Grosbois-en-Montagne chaque saison. La trempette s’y fait dans le contre-réservoir construit en 1900 de l’autre côté de la digue afin de contrebalancer la poussée exercée sur celle-ci par la retenue. La communauté de communes est d’ailleurs en train de travailler sur un projet d’aménagement paysager du site comprenant accueil et parking, sentier de randonnée, restaurant et loisirs nautiques.

Baignade à Grosbois-en-Montagne

One thought on “Ouche et Montagne, et au milieu coule le canal

  1. Ritter
    21/05/2019 at 08:56

    Superbe lieu , l‘écluse 34S vaut le détour.

Laisser un commentaire