Pour la troisième année, Stéphane Bern poursuit sa mission « Patrimoine en péril ». Parmi les 101 projets retenus pour bénéficier d’un soutien financier dédié à leur restauration, présentés ce lundi lors d’une conférence de presse nationale, 8 sont en Bourgogne-Franche-Comté, un par département.

La Tour de Saussy, à 20km au nord de Dijon, est un morceau de patrimoine à sauvegarder d’urgence parmi ceux sélectionnés en Bourgogne par Stéphane Bern. © Fondation du Patrimoine

La « mission Bern, patrimoine en péril » a pour mission d’identifier les sites ayant besoin d’une aide financière pour assurer leur pérennité et d’apporter son aide à ces derniers. À ce jour, ce sont plus de  4 000 sites qui ont pu être identifiés. La Fondation du patrimoine, collaborateur du programme, a pour mission de sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine bâti, mobilier et naturel.

Pour l’année 2019 ce sont près de 350 opérations de restauration sur l’ensemble de la région Bourgogne Franche-Comté qui ont été réalisées : 2.8 millions d’euros ont été ainsi reversés, pour un total de de 30 millions de travaux réalisés, ce qui a permis de maintenir et créer près de 900 emplois. 

Les projets sélectionnés par Stéphane Bern pour la Bourgogne et Franche-Comté en 2020 :

  • La Tour de Saussy en Côte-d’Or (21) :  construit à la fin des années 1870, cet édifice imaginé par Paul Bredin est le seul château d’eau de France dont la pompe était actionnée par une éolienne.
  • Le château de Joux à la Cluse-et-Mijoux dans le Doubs (25) :  ayant connu de multiples usages depuis le XVe siècle, il abrite aujourd’hui deux collections remarquables labelisées « Musée de France », un ensemble exceptionnel d’armes et d’uniformes de 1717 à 1917 et 75 peintures haïtiennes internationalement connues.
  • La grande Fontaine de Sermange dans le Jura (39) : cet ensemble architectural orne la partie est de la place de Sermange. Classée monument historique depuis 1922, celle-ci garde son caractère, malgré les nombreux travaux qui en ont modifié l’organisation.
  • L’école en bois de Ronchamp en Haute–Saône (70) construit par l’architecte Henry-Jacques Le Même en 1938, l’école est restée intacte après un bombardement à proximité de l’armée allemande. Cet édifice typique des années 30 est décoré à l’extérieur de motifs de chevrons et de losanges en relief.
  • La Galerie de l’Hôtel de Ville de Delle dans le Territoire de Belfort (90) : En 1726, le président du Conseil Souverain d’Alsace, Jean Henri Boug, avait décidé de réaliser des jardins et des galeries le long d’une partie d’un ancien rempart. En 1993, cette propriété a été achetée par la commune pour y transférer son Hôtel de Ville. Cet ensemble, comprenant l’Hôtel de Ville actuel et la galerie, a fait l’objet d’une inscription au titre des Monuments Historiques en 2011.

Laisser un commentaire