Pierre Merlier et les arts singuliers s’exposent à Dijon

Chaque année depuis plus de 17 ans, l’association Itinéraires Singuliers développe un projet créatif et solidaire : un festival pluridisciplinaire les années impaires et une biennale d’art singulier les années paires. Ainsi, en mars, différentes expositions tourneront à Dijon, qui mettront notamment en lumière le travail de Pierre Merlier, artiste côte-d’orien singulier récemment décédé.

L’association Itinéraires Singuliers a pour vocation de favoriser l’épanouissement des personnes et de tisser des liens sociaux. Depuis sa création en 2000, elle promeut l’art sous toutes ses formes afin de lutter contre les exclusions. Ainsi, elle a fait émerger des espaces d’expression dans l’univers hospitalier, les milieux des handicaps, en partenariat avec le centre hospitalier de La Chartreuse à Dijon.

Après différentes résidences d’artistes à Semur-en-Auxois, Luzy et Vesoul, sa 5e biennale d’arts singuliers, « Arbres de vie », propose plusieurs expositions ainsi que de nombreuses animations (spectacles, ateliers, colloques, projections, balades, causeries…) sur Dijon du 6 mars au 1er avril. Côté expos, la carte banche offerte à Pierre Merlier s’est transformée en un hommage posthume à l’artiste, malheureusement disparu en juillet dernier. Né en Côte-d’Or en 1931, ce dernier est dès l’enfance fasciné par la sculpture, qu’il apprendra ensuite auprès de l’artiste auxerrois François Brochet. Familier des ateliers de l’Académie de la Grande Chaumière à Paris, il reçoit le prix du Salon de la jeune sculpture en 1956, avant de s’installer définitivement près d’Auxerre pour donner vie à toute une peuplade de personnages en bois peint mêlant provocation, caricature et émotion.

Afin de lui rendre hommage, une exposition rétrospective aura lieu à l’Hostellerie (espace de l’association Itinéraires singuliers au centre hospitalier La Chartreuse), regroupant une quarantaine de statuaires réalisées entre 1950 et 2000, mais aussi des œuvres de jeunesse, quelques-uns de ses premiers croquis de nu, et une vingtaine de peintures réalisée durant les dernières années de sa vie.


À voir à Dijon 

« Arbres de vie », du 6 mars au 1er avril à la bibliothèque Fontaine-d’Ouche : expo du club photo La Source et du CATTP Bachelard (CH La Chartreuse).

« Machado Rico s’expose en grand », du 6 mars au 1er avril au centre hospitalier La Chartreuse : installation de bâches multicolores de l’artiste dans les arbres du parc.

« Forêt Humaine », expo de Pierre Merlier du 6 mars au 1er avril à la Grande Orangerie du parc de l’Arquebuse.

Rétrospective Pierre Merlier, du 20 février au 1er juillet à l’Hostellerie de La Chartreuse.

« D’arbre(s) en feuille(s), la vie », du 6 mars au 1er avril à la galerie François Mitterrand du Conseil régional.

« Les Arbres en pleurs », du 6 mars au 1er avril à la chapelle des Élus (office de Tourisme de Dijon Métropole).


Association Itinéraires singuliers , 7 allée de Saint-Nazaire, 21000 Dijon – 03.80.41.37.84 –
direction@itinerairessinguliers.comwww.itineraires.singuliers.com

Laisser un commentaire