Pony Pony Run Run dans les jardins du Département

La programmation estivale des Jardins du Département se poursuit sur le terrain de l’électro-pop. Pony Pony Run Run en haut de l’affiche, la touchante Alice on the roof et les Dijonnais de Komodo… cette soirée du jeudi 7 juillet organisée avec K6FM promet une belle mise en bouche musicale et festive pour l’Euro.

FD Pony Pony Run Run III

FD Pony Pony Run Run III

Pony Pony Run Run, dans la mémoire collective, c’est « Hey you ». Mais si, souvenez-vous, en 2005, ce morceau entêtant aux accents électroniques dont Canal plus fit son jingle. Depuis, les frères nantais, Gaëtan et Amaël, ont évolué et collectionné les récompenses. En les invitant, le Conseil Départemental va donc faire « pousser » le meilleur de l’électro-pop dans ses jardins, ce jeudi 7 juillet, dès 18h30.

Au programme: l’album « Voyage Voyage » (2013), pop et mélodieux. Mais les Pony Pony Run Run ne seront pas seuls. Alice on the roof, demi finaliste de The Voice Belgique 2013, apportera sa touche personnelle et intimiste à une scène qui s’offre une première partie dijonnaise très attractive avec Komodo.

Komodo, c’est la réunion cinq potes de lycée qui, en 2011, décident de « prolonger » leur études sur le terrain de la musique. Florian, Alexis, Jean-Baptiste, Maxime et Wadeck créent alors Animal TV. Puis, après de nombreuses dates à Dijon, Paris et Bordeaux, ces perfectionnistes se lancent dans un nouveau projet: « Komodo, c’était une façon pour nous de tout remettre à zéro, surtout dans la manière de composer. On commençait à se lasser de la musique trop simpliste et jeune de Animal TV. »

Tout en préservant l’essentiel, à savoir « une pop fiévreuse aux accents électroniques et tribaux », le groupe franchit un cap, inspiré par les voyages musicaux de chacun: « Le bassiste écoute beaucoup d’électro, le chanteur du r’n’b, le batteur de la musique afro-cubaine, le claviériste des titres des années 1980… » Ce melting-pot improbable les conduit vers des notes métissées d’une indéniable modernité.

Oui mais alors, pourquoi Komodo ? « Un délire entre potes. Et puis Komodo, c’est court et exotique. » Bref tout en plaisantant, les Dijonnais prennent leur affaire au sérieux, conscients du défi qui les attend. Avant de passer au niveau « pro », le graal de tout musicien qui se respecte, les Komodo combinent études, travail, et studio. On aura donc dautant plus de plaisir à écouter leur dernier EP ce jeudi.
Ou sur http://komodomusic.fr/

Nos confrères de Jondi.fr parlent aussi très bien de tout cela.

18h30, dans les Jardins du Département, au 53 bis rue de la préfecture. Entrée libre.
Restauration assurée par un Foodtruck 100% Côte-d’Or.
Au bar des Régionaux Indépendants, vins et bière 100% Côte-d’Or.

Laisser un commentaire