La Rochepot désormais « monument historique »

© Wikimedia Commons

© Wikimedia Commons

Le château de La Rochepot vient d’être classé monument historique dans sa totalité, y compris les intérieurs et les dépendances: un nouvel élément à prendre en compte pour le futur acquéreur de cet édifice prestigieux, mis en vente depuis plusieurs mois pour plus de 3 millions d’euros.

C’est un des monuments les plus fameux de Bourgogne: le château de La Rochepot, dont l’histoire est intimement liée à celle de la famille Carnot, vient d’être classé monument historique. L’arrêté a été signé le 1er avril dernier et a paru quelques jours plus tard au Journal Officiel.
Cette mesure, prise par la ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filipetti sur proposition de la Commission nationale des monuments historiques, vient couronner une restauration exemplaire menée par le colonel Carnot. Le classement intervient alors que le château est proposé à la vente depuis l’été 2012; il implique qu’un futur acquéreur devra obtenir l’aval de l’Etat (via une autorisation préfectorale) et se conforme à des directives très précises pour tout type de travaux, mais également s’il souhaite mettre en vente des objets relevant de l’inventaire du château: le classement couvre en effet la totalité du domaine, intérieurs et dépendances compris.

C’est 1893 que la femme du Président de la République assassiné Sadi Carnot fait cadeau à son fils aîné éponyme, le colonel Sadi Carnot, des ruines du château de La Rochepot datant du XIIIème siècle et qui abrita notamment au XVème siècle, les seigneurs Régnier puis Philippe Pot, chevaliers de la Toison d’Or et conseillers des ducs de Bourgogne. Le nouveau propriétaire se prend au jeu d’une restauration totale, menée par Charles Suisse, architecte en chef des monuments historiques à Dijon et Xavier Sckanovski, sculpteur régional. On leur doit déjà la restauration à Dijon de la Cathédrale Saint-Bénigne et du Palais des Ducs, puis celle du château de Thoisy-la-Berchère. Ces travaux occuperont une grande partie des 600 habitants du village de La Rochepot, sans travail, en raison du phylloxéra qui a dévasté la vigne.

Après cette restauration exemplaire, le château n’a pas quitté la famille Carnot et s’est ouvert au public qui peut en découvrir les merveilles: la saison 2014 permet des visites jusqu’au 28 septembre.


 

 

 

One thought on “La Rochepot désormais « monument historique »

  1. BACHELEY B
    13/05/2014 à 23:26

    DONC LE CONSEIL RÉGIONAL DE BOURGOGNE ET LE CONSEIL GÉNÉRAL DE CÔTE-D’OR AINSI QUE L’ÉTAT LAISSENT LA PORTE GRANDE OUVERTE À DES CAPITAUX US, CHINOIS, QATAR ETC ETC…????

Laisser un commentaire