La Saint-Vincent tournante 2020 à Gevrey-Chambertin

Alors que la 75e édition de la grande fête vigneronne vient de célébrer Vézelay et le vézelay avec 25 000 personnes, la Confrérie des Chevaliers du Tastevin a officialisé Gevrey-Chambertin comme prochain village hôte. 2020 s’annonce divin.

Gevrey et la Combe Lavaux © Clément Bonvalot

Ce n’était même plus un secret de polichinelle : Gevrey-Chambertin accueillera la Saint-Vincent tournante, 76e du nom, les 25 et 26 janvier 2020. La confrérie organisatrice vient de l’annoncer officiellement ce lundi 28 janvier, après un week-end icaunais mémorable, qui a réuni 25 000 visiteurs et 91 confréries dès potron-minet pour entamer une procession bachique de Saint-Père-sous-Vézelay jusqu’à la basilique. 2015, 2016, 2017… les millésimes vézeliens servis par dix caveaux – 6000 bouteilles ouvertes ce week-end, en comprenant le grand banquet de 600 convives – ont fait honneur à un terroir doté d’un indéniable supplément d’âme.

Le résumé de la Saint-Vincent tournante à Vézelay en images – © Heko Köster

20 ans après

Pour la 76e édition, la destination est tout autant symbolique. Pivot des Climats de Bourgogne, roi du pinot noir, Gevrey est vigneron dans sa terre et dans son âme depuis le début du IIe siècle. Le sacre de son appellation en AOC remonte à 1936. Une paille ! Déjà organisée en 1947, 1960, 1980 et 2000 en terre gibriaçoise, la fête promet d’être belle. Sous la bienveillance du président Philippe Charlopin et de la vice-présidente Caroline Drouhin, les préparatifs sont d’ores et déjà lancés par un comité d’organisation sur le pont. 2019 sera rythmé par les « avant-premières » d’usage, comme la présentation du verre et de l’affiche. Tout sera soigné pour 2020. Un millésime avec une sonorité pareille, on en prend soin comme un bon vin !

Gevrey-Chambertin en bref : 403 hectares, un cépage roi ( le pinot noir), 9 grands crus, 26 premiers crus.

Laisser un commentaire