L’ESC forme les futurs patrons du vin

La School of Wine & Sprits Business (SWSB) ouvre ses portes à Dijon. Abritée par l’ESC Dijon Bourgogne, elle ambitionne de devenir la référence mondiale dans la formation de managers des secteurs du vin et des spiritueux.

La boucle est bouclée. Il y a 113 ans, l’ESC Dijon pouvait ouvrir ses portes grâce à la souscription du négoce des Vins de Bourgogne. Aujourd’hui, l’école de commerce développe un nouveau cursus de formation orienté wine and spirits. Comprenez vin et spiritueux. La promotion d’une institution à la dénomination anglaise n’est d’ailleurs pas si anodine. Elle marque la volonté de l’école de s’ouvrir à l’internationale. Et elle veut même faire plus que s’ouvrir, elle veut devenir une référence. Elle semble pour cela avoir les moyens de ses ambitions : l’Institut de Management du Vin, créé en 2009 faisait déjà figure de leader au plan national.

Jérôme Gallo, le nouveau directeur de la SWSB s’appuie donc sur cette expérience réussie sur le marché français pour franchir le pas et étendre le développement de la structure à l’échelle internationale. « L’Institut de Management du Vin a marqué en 2009 le travail patient et efficace de développement des deux mastères spécialisés commerce international des vins et spiritueux, respectivement en full-time (sur Dijon) et part-time (sur Paris). L’Institut de management du vin a préfiguré le passage à une dimension internationale, après les succès sur le marché domestique (francophone)« .

A qui s’adresse alors ces mastères spécialisés, bac +5 et bachelor internationaux ? Une centaine d’étudiants pourront intégrer les bancs de l’école, après « un processus de sélection aiguisée« , indique le directeur. Si les termes semblent quelque peu abscons, on sait en revanche que la formation dispensée par 10 professeurs dédiés, tout en anglais, intéressera des étudiants du monde entier. Un positionnement stratégique essentiel pour l’ESC qui doit conforter sa place dans le concert des grandes écoles de management française et acquérir une stature internationale.

A l’issue de l’un des programmes académiques délivrant un mastère (4 spécialités au total), les diplômés pourront frapper aux portes des domaines, négociants, importateurs. Fort de leur expertise en marketing, commercial, distribution, logistique, finance ou même création d’entreprise, ils repartiront en tout cas avec une une formation étiquetée made in burgundy.

Laisser un commentaire