Vincenot revient entier au château de Commarin

Alors que la Bourgogne semblait cruellement absente du Salon du livre à Paris, il est enfin un endroit où l’on peut lire le tout Vincenot: le château de Commarin.

Henri-Vincenot-Le-pape-des-escargots

La littérature mérite nos encouragements, comme en témoignait l’affluence des hommes politiques subitement devenus écrivains pour se montrer au dernier Salon du livre de Paris. Cela dit, en passant, un salon dans lequel la Bourgogne a semble-t-il fait pale figure, en dehors de la présence de nos auteurs les plus en vue, qui ont assumé le déplacement par leurs propres moyens.

Lorsqu’une bonne nouvelle arrive dans le domaine, nous sommes donc bien heureux de la relayer. On nous informe en effet qu’il existe désormais un lieu dans lequel on peut trouver l’intégralité (ou presque, car il s’agit des livres encore édités) de l’œuvre d’Henri Vincenot, et quel lieu les amis, le château de Commarin, intimement lié à l’auteur.

C’est donc avec un grand plaisir que nous vous invitons, pour le bien de la Bourgogne en général, pour le bien de votre culture en particulier, quelques uns des ouvrages de la liste ci-dessous:

• La billebaude • Le pape des escargots • Les étoiles de Compostelle • Je fus un saint • Les yeux en face des trous • La vie toute crue • Le peintre du bonheur • Nouvelles ironiques • Rempart de la Miséricorde • Prélude à l’aventure • Du côté des bordes • Le sang de l’Atlas •

Laisser un commentaire