VRP. Mercueil et les Etangs d’Or

Ou comment la Communauté d’Agglomération Beaune Côte et Sud a tiré partie de ces immenses gravières qui ont accompagné la construction de l’Autoroute A6. Il y a quarante ans, elles ont complètement modifié le paysage. Aujourd’hui, elles sont un atout pour les loisirs.

 ETANGSDOR05

Rubrique réalisée en partenariat avec l’entreprise Rougeot à Meursault

L’A6 fend le pays beaunois depuis 1970. L’été, c’est l’un des axes routiers les plus fréquentés en France, une véritable aubaine pour le tourisme, ici, dans le sud de la Côte-d’Or. A l’origine, la construction de l’A6 a été un chantier colossal. Aux abords du tracé, il a fallu ouvrir des carrières d’extraction de granulats.

Rien qu’entre Merceuil et Tailly, ce sont 16 gravières qui ont vu le jour sur une emprise de 200 hectares. Laissées à l’abandon à la fin du chantier, ces carrières se sont progressivement remplies d’eau pour le plus grand plaisir des pêcheurs. En 2007, la Communauté d’Agglomération Beaune Côte & Sud a fait le pari de valoriser ces anciennes gravières en créant le Parc éco-loisirs des Étangs d’Or.
Dans cette affaire, l’objectif est double: encadrer la pratique de la pêche qui y est déjà très répandue, limiter aussi les utilisations « sauvages du lieu, pour protéger les espaces sensibles et la faune et la flore qui s’y développent. Le projet des Etangs d’Or a été officiellement inauguré en mai 2013. Il intègre des chemins ombragés, imaginés par l’école nationale du paysage de Versailles, des espaces de pique-nique, des aires de jeux pour les enfants. Le site abrite surtout des coups de pêche, et des observatoires installés en bordure des plans d’eau.
Depuis ces promontoires, il est possible d’observer par exemple les oiseaux qui colonisent les lieux, comme les hérons, les martins pêcheurs et autres foulques. Le site, ouvert tous les jours et en entrée libre, est accessible pour les personnes à mobilité réduite. Il bénéficie d’une signalétique particulièrement efficace. Pour s’y rendre, rien de plus simple. Plusieurs parkings ont été aménagés, le long de la D 23 en direction de Merceuil ou de la D 18 en roulant vers Demigny. Et rien que de traverser les étangs en voiture, à l’ombre, on mesure déjà l’attrait du lieu.

Et maintenant la plage

Mais le parc éco loisirs des Etangs d’Or n’était pas le seul projet de réhabilitation des anciennes carrières de l’A6. Un peu plus loin à Montagny-les-Beaune, un autre volet a vu le jour, il y a quelques semaines seulement. Cette fois, c’est la baignade qui est en vedette. Ici, les « trouse d’extraction ont donné naissance à un lac. C’est à deux pas du plan d’eau qu’une baignade à filtration naturelle de 3000 m² vient d’être inaugurée. Quatre bassins ont été ouverts, associés à un mur d’escalade aquatique unique en France
Ici, dans le sud de la Côte-d’Or, il n’existait pas d’équipement de ce type dédié aux loisirs aquatiques. Le vide est désormais comblé. Et c’est peu de dire que l’attente était grande chez les habitants et les touristes. Dès les premières heures d’ouverture, en juin dernier, les 14000 m² de plages enherbées ont été pris d’assaut. Et l’été ne fait que commencer!

logo-rougeot

©Photos : Michel Giraud

Laisser un commentaire