Quand la télé américaine s’invite au château d’Ancy-le-Franc avec deux chefs étoilés bourguignons

2 millions de téléspectateurs chaque semaine. Voilà ce que pèse Moveable Feast with Fine Cooking, road-trip culinaire diffusé sur les différentes antennes des chaînes PBS. Séduits par le château d’Ancy-le-Franc, les producteurs y ont tourné lundi 15 mai un épisode de leur saison 5, en compagnie des chefs locaux Jean-Michel Lorain et Nicolas Isnard. Récit.

Jean-Michel Lorain et Nicolas Isnard, chefs étoilés bourguignons, aux côtés de Pete Evans et Robert Tate, co-producteur de l’émission.

C’est un carton outre-Atlantique. Moveable Feast (*) with Fine Cooking, animé par le chef australien Pete Evans, fait découvrir en 30 minutes la grande gastronomie dans des lieux chargés d’histoire, aux États-Unis et en Europe. Pour sa cinquième saison, l’équipe de production a choisi de faire un détour par la France et l’Italie, où elle s’est rendue du 1er au 18 mai. Outre la Provence et Paris, elle a choisi la Bourgogne et Ancy-le-Franc pour tourner l’un de ses treize épisodes.

Christina Hugot, chargée de la communication du château,
résume cette passionnante journée de tournage (*) du 15 mai : 

« Nous avons été contactés directement par les producteurs il y a deux mois. Ils nous ont dit avoir flashé sur le lieu. Ils sont complètement tombés sous le charme de ce palais de la Renaissance italienne, de ce patrimoine exceptionnel chargé de décors et d’histoire. Le parc et les authentiques cuisines datant du XVIème siècle ont particulièrement retenu leur attention.

Une fois les contacts solidement établis, ils nous ont sollicités pour trouver deux grands chefs de la région parlant anglais. Jean-Michel Lorain (La Côte Saint-Jacques à Joigny, trois étoiles Michelin) et Nicolas Isnard (Auberge de la Charme à Prenois, une étoile Michelin) ont accepté l’invitation sur le champ ! La journée fut extraordinaire. Nous avions fermé le site au public pour que tout ce petit monde puisse investir le château. Il y eut des plans magnifiques : toutes les salles furent filmées, le château survolé par drone, les chefs et assistants aux fourneaux, la grande cheminée monumentale dans la cuisine ancienne allumée pour l’occasion, le trafic entre cour et jardins, les cours  de cuisine, la recherche de fleurs pour les bouquets, le dressage des tables…

Nous avons ensuite pris l’apéritif côte sud du parc à l’anglaise, avec vue sur l’étang.  Après les préparatifs en cuisine selon le concept de l’émission, une quinzaine d’invités est arrivée pour le grand dîner. Celui-ci eut lieu à l’étage, dans l’appartement royal situé dans la grande salle des garde. Une salle qui a accueilli jadis Louis XIV et bien d’autres rois de France pour des soirées fastueuses. Notre dîner fut à la hauteur de l’histoire des lieux et de la haute gastronomie bourguignonne ! Les chefs et Pete Evans ont chouchouté les invités et ont même participé au service en donnant des explications et quelques astuces. C’était très convivial.

Au menu :
– bonbons d’escargot avec un beurre d’ail virtuel (émulsion de blanc d’œuf avec jus de persil et huile d’ail)
– cromesqui d’escargots au beurre d’ail persillé et fleur d’ail des ours
– bouquetière de légumes en cru-cuit, quinoa moutardé de Dijon
– poularde de Brest au Crémant de Bourgogne
– Saint-Honoré
– Paris-Brest
– Mille-feuilles aux trois crèmes

Nous avons aussi bu de très bons vins (crémant Michel Lorain 2013, saint-romain 2014, un blanc du domaine de La Croix Saint-Jacques 2014)… France 3 Bourgogne-Franche-Comté a tout suivi et a diffusé un reportage ce mardi aux JT 12/13 et 19/20. Cette opération est pour nous une grande réussite alliant la gastronomie et le patrimoine, les vrais atouts de notre région. Puis, cette diffusion aux États-Unis, programmées pour l’automne 2017, vient au bon moment : à cette période, la fréquentation des touristes américains est plutôt à la baisse en France. »


* moveable feast, en francais « le festin ambulant »

* L’équipe américaine a aussi tourné dimanche 14 mai à Dijon, dans un champ de moutarde et à la Moutarderie Maille. Elle a pris d’autres images de la région, notamment à Cruzy-le-Chatel (18 km d’Ancy-le-Franc) à la ferme L’Escargotière bourguignonne.

Bande-annonce de l’émission (saison 4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *