6 à 11 millions d’euros : les derniers vins d’Henri Jayer vont entrer dans l’histoire

Dimanche 17 juin, les ultimes flacons de l’emblématique vigneron de Vosne-Romanée seront vendus à Genève. La cession de l’impressionnante collection personnelle d’Henri Jayer, 1064 bouteilles réparties en 215 lots, sera historique. Et il faudra mettre le prix, cela va de soi.

« Henri Jayer, The Heritage. » Ainsi se nomme la vente historique du dimanche 17 juin, au cours de laquelle 1064 flacons du domaine seront proposés aux enchères. L’hôtel-restaurant du Domaine de Châteauvieux, sur la commune de Satigny (canton de Genève), où officie le chef doublement étoilé Philippe Chevrier, accueillera cet événement hors-norme : 855 bouteilles et 209 magnums réunis, rien de moins que les ultimes bouteilles de la réserve personnelle du vigneron de Vosne-Romanée mort en 2006.

Cros Parantoux, star vénérée

Des 215 lots établis, trois figurent légitimement en tant que « top lots ». Il y a d’abord deux vertigineuses verticales : 15 magnums de vosne-romanée 1er cru Cros Parantoux (millésimes 1978 à 2001) – mise à prix à un peu plus de 240 000 euros pour ce climat qui a forgé la légende Jayer ; 12 bouteilles d’échezeaux grand cru (millésimes 1976 à 1999) ; et enfin 12 bouteilles de Cros Parantoux 1985.

Ces trésors endormis n’avaient encore jamais quitté la cave familiale, désormais placée sous la protection des filles d’Henri Jayer, Lydie et Dominique. À partir de février dernier, cette vente a nécessité une préparation millimétrée (voir vidéo plus bas), avec de nouvelles étiquettes et capsules du domaine sous le contrôle d’un huissier. Ce dernier aura supervisé l’ensemble du processus, de l’inventaire au scellement des cartons puis au transport jusqu’à Genève. Là-bas, sous les coups de marteau de l’organisateur suisse Baghera Wines, une poignée d’investisseurs (que l’on espère buveurs) pourra acquérir ces flacons parmi les plus réputés au monde. Le total des lots a été estimé entre 6 et 11 millions d’euros. Et le caractère historique de l’événement devrait vraisemblablement faire flamber le pinot noir. Tel est le prix de la légende.


Baghera Wines, organisateur de cette vente aux enchères historique, a naturellement soigné sa communication. Voici deux vidéos retraçant les coulisses de l’événement du 17 juin. 

Laisser un commentaire