Besoin de têtes et de bras dans les métiers du vin ? Les acteurs de la filière passent à l’offensive avec VITA Bourgogne, le « pôle emploi » des vignerons.

Vous avez forcément croisé cette campagne publicitaire à Dijon ou ailleurs. VITA Bourgogne invite jeunes et moins jeunes à postuler. ©D.R.

« On ne sait pas pourquoi nos métiers n’ont pas la cote, d’autant qu’ils s’accompagnent souvent de salaires plutôt attractifs. Est-ce par méconnaissance ? Aujourd’hui, un vigneron qui veut recruter n’a parfois pas d’autre solution que de débaucher chez un confrère. Œuvrons pour que ce ne soit pas la norme. » Dans les mots de Louis-Fabrice Latour, le président du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB), ce constat : la Bourgogne viticole ne parvient à trouver des bras. Ce qui n’est pas nouveau. Au printemps 2019, une enquête menée conjointement par la CAVB (Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne) sur la base de 500 domaines et la FNEB (Fédération des négociants éleveurs de Grande Bourgogne) sur la base de 50 maisons, évoquait un besoin permanent de 700 postes de cavistes, tractoristes, agents de maintenance, travailleurs de la vigne… 

Alors, les acteurs de la filière ont pris le taureau par les cornes. Le 1er septembre, ils ont mis en ligne VITA Bourgogne, dont l’objectif est de mettre en connexion les jeunes, les personnes en reconversion professionnelle et les demandeurs d’emploi avec les professionnels de la filière en Bourgogne. Développé par la CAVB et la FNEB, avec l’aide du BIVB, VITA Bourgogne reçoit des financements de la Région Bourgogne-Franche-Comté et du Fonds social européen.

VITA Bourgogne, initiative inédite

Ce programme a pour objectif d’informer le public sur les métiers salariés de la vigne et du vin, sur les formations pour y accéder, et surtout de permettre aux candidats de postuler en ligne en quelques clics. Le site internet regroupe également des informations sur la filière, ainsi que sur les actions menées pour mettre en relation candidats et professionnels. L’initiative est inédite dans la filière vitivinicole en France. 

« Ce site internet sera complété par une présence accrue sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Twitter, YouTube et LinkedIn) pour vivre les actualités, pour parler du quotidien des femmes et des hommes du vin. Dès que les conditions sanitaires le permettront, toute l’équipe de VITA Bourgogne sera présente sur les forums des métiers, salons étudiants, journées des métiers… », précisent les responsables tout en rappelant que la filière viticole régionale emploie plus de 45 000 personnes (emplois directs et indirects, hors vendangeurs), soit 7 % de l’emploi total dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

vitabourgogne.com

Laisser un commentaire