Jusqu’à fin octobre, la Ville de Talant propose d’interroger notre rapport à l’autre et à la nature avec Alt 360 Festival. De bien saines propositions sur scène comme en plein air. La proposition ne pouvait pas mieux tomber. 

Alt360, le nouveau festival culturel à Talant.

« Festival bien-être et nature, un besoin réciproque ». Telle est l’appellation du festival talantais, qui propose du 18 septembre au 18 octobre des spectacles, projections, débats et autres ateliers itinérants sur ce thème devenu subitement lourd de sens. Alt 360 l’aborde avec une souplesse pédagogique (« Qu’est-ce qu’un goûter équilibré quand on fait du sport ? », les trésors cachés dans les hautes herbes de Talant, projection de Ce qui nous Lie, « Manger » un spectacle drôle et riche d’enseignements) et va dans le même temps au bout des choses avec une projection-débat le 16 octobre à 18h30.

16 octobre, projection-débat à l’Écrin

Après la diffusion du docu Nouveaux paysans, les semeurs d’espoir (2017) d’Aurélie Bérard, l’Écrin sera le théâtre de discussions avec Denis Cheissoux, journaliste à France Inter spécialiste de la question environnementale, présentateur-producteur du très explicite programme Co2 mon amour. Sont aussi invités les régionaux de l’étape Frédéric Marcouyoux, héliciculteur à Vernot et membre du Drive fermier 21, mais aussi le couple Claude et Lydia Bourguignon, microbiologistes de renom et véritables figures « terroiristes » à l’échelle internationale. Maxime de Rostolan, protagoniste du documentaire, entrepreneur écologiste, militant et lobbyiste, notamment engagé dans le domaine de l’agroécologie et de la permaculture, bouclera la proposition qui se veut avant tout constructive plutôt que vainement moralisatrice. Le tout se terminera en toute amitié autour d’un verre, dans l’esprit que souhaite entretenir l’Écrin et la Ville de Talant. Entrée libre… et conseillée !   

Alt 360 Festival, du 18 septembre au 18 octobre. Tout public – Gratuit, sur inscription à culture@talant.fr ou 03 80 44 60 30. Programme complet sur Facebook. 

Laisser un commentaire