Autun: Goya et Delacroix chez les Guillemardet

Louvre

Le musée Rolin d’Autun démontre jusqu’à dimanche prochain l’évidente influence de Goya sur l’œuvre de Delacroix, à travers les portraits de la famille Guillemardet, mais aussi d’autres toiles prêtées comme cette Etude d’après des vêtements souliotes et des figures d’après Goya, réalisée par Eugène Delacroix. Prodigieux.

Musée national Eugène-Delacroix © RMN-GP (musée du Louvre) / René-Gabriel Ojéda 

goya

C’est l’histoire de la fulgurante ascension d’un médecin bourguignon : Ferdinand-Pierre Guillemardet. Nous sommes à la fin du XVIIIe siècle. Après avoir été maire d’Autun et député, il devient ambassadeur de France en Espagne. C’est là qu’il sera peint par Goya. Ce tableau est le point de départ d’une exposition au musée Rolin d’Autun, qui constitue le second « Rendez-vous du Louvre » organisé dans le cadre du partenariat instauré en 2010 entre la Ville d’Autun et le musée du Louvre.

C’est d’ailleurs au célèbre musée parisien que l’on doit le prêt du tableau de Goya dont un extrait est représenté sur l’affiche de l’exposition (voir ci-contre). Une œuvre qui trouve écho dans le portrait du fils Guillemardet, Félix, représenté quant à lui par un autre grand peintre, Eugène Delacroix. Issue, d’une collection privée américaine, elle est présentée pour la première fois au public en France.

Et voilà comment, à travers ces deux œuvres majeures, entourées de peintures, de sculptures, de dessins ou de faïences d’époque, Autun a construit cette exposition unique à travers l’histoire étonnante de la famille Guillemardet. Un rendez-vous avec l’art et l’histoire, qui offre à (re)découvrir une partie du travail d’Eugène Delacroix et de celui de Goya, tout en plongeant le visiteur dans l’Autunois sous la Révolution.

*Exposition jusqu’au 21 septembre 2014 au musée Rolin, 3 rue des Bancs à Autun (03.85.52.09.76) ; ouvert tous les jours sauf mardi de 10 à 13 heures et de 14 à 18 heures ; visite couplée expo + musée : 7 euros

Laisser un commentaire