Volcano ne veut pas se contenter d’amener l’art contemporain à Nuits-Saint-Georges. En plus d’accueillir des bains et un café, le lieu est censé fédérer un public large. Les 35 dessins inédits de Jean-Michel Basquiat, pionnier new-yorkais du mouvement underground, donneront un coup d’éclat à l’inauguration prévue en septembre 2020.

Sans Titre, Jean-Michel Basquiat, années 1970 ou 1980

Amener l’art contemporain au creux du vignoble nuiton. Ce pari un peu fou et audacieux a été pris par Marine Jacques-Leflaive et Emmanuel Dupont, tous deux connus pour diriger l’agence d’architecture AZCA (Atelier Zéro Carbone Architectes) à l’origine de nombreux projets avant-gardistes dans la région, comme la Cité des Vins de Mâcon.

Les deux compères ne sont pas novices en matière d’art. Cette année, ils animent en septembre et pour la troisième fois le festival Volcan de Nuits, qui mêle œuvres, cinéma et animations. Mais là, le projet est plus ambitieux et durable. Ils sont en train de créer Volcano, un espace qui regroupe une galerie d’art, des thermes et un café. Et ils frappent fort. 35 dessins de Basquiat, jamais dévoilés au public, vont être exposés gratuitement du 16 septembre 2020 au 16 janvier 2021.

Réveiller Nuits-Saint-Georges

Comment récupérer des œuvres d’une telle qualité lorsqu’on n’est pas encore installé ? Grâce à l’aide d’Artefact Mundi, qui regroupe un réseau de collectionneurs et de galeristes. Cette collaboration est faite pour durer, car chaque exposition va durer 5 à 6 mois. Par contre, Volcano ne s’associera pas au poids lourd local en terme d’art contemporain : le Consortium. “Nous avons les mêmes envies, c’est-à-dire proposer une offre culturelle différente en Bourgogne, explique Emmanuel Dupont. Mais le Consortium est beaucoup plus pointu, alors que nous voulons être connectés au grand public.” Des partenariats sont en train de se mettre en place avec des écoles et la communauté de communes de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges pour toucher aussi bien les plus jeunes que les plus âgés.

Plein de gens viennent à Nuits-Saint-Georges pour le tourisme viticole mais n’ont pas grandchose d’autre à y faire. On veut revitaliser cette ville un peu dormante en apportant notre pierre à l’édifice.” D’où la volonté d’aussi aménager un café, puis des thermes courant mai 2021. “Les bains relèvent plus d’une lubie personnelle”, en rigole Emmanuel, qui veut offrir un cocon de chaleur pour contrer les rudes hivers bourguignons. Reste à savoir si ce lieu inédit va attirer les foules. “Je ne sais pas quel public va venir mais j’espère que les Nuitons seront présents! “ Le rendez-vous est donc pris pour le 16 septembre.

Lien pour réserver ses places pour l’exposition : https://www.galerievolcano.com/r%C3%A9servation

Laisser un commentaire