Bourgogne Magazine, spécial balades: l’histoire à deux à l’heure

Bourgogne Magazine publie un hors série spécial « balades sur les chemins de l’histoire. » Un outil précieux pour comprendre la région autant qu’un guide.(*).

Edito de Dominique Bruillot

HSBM13 00 COUVERTURE
« L’histoire pas à pas, face à la réalité des lieux et à l’énergie du terrain. L’histoire en trois dimensions, souvent confrontée, comme les monuments qui en sont les témoins, à l’usure du temps, voire à l’oubli. L’histoire à son rythme, en famille ou avec des amis, en couple où seul si la contemplation le sollicite. Mais l’histoire pour le bien de sa santé, le bonheur des yeux et les plaisirs de la rencontre. L’histoire sans grand défi sportif car nous parlons ici de balades, de cheminements, laissant aux puristes de la « rando » musclée les vrais topo- guides qui sont légion en la matière.

L’histoire sans grande théorie, loin des « profs » fatigués et des bouquins absorbés sous la couette avant de s’endormir. L’histoire qui rappelle que si les voyages forment la jeunesse, les lents voyages montrent le chemin profitable de la mémoire durable. L’histoire à deux ou trois kilomètres à l’heure, avec des pauses pour manger un morceau ou prendre le temps de vivre pleinement l’instant.

Sur les chemins de cette histoire, à prendre malgré tout avec le minimum de précautions (un peu d’eau et de bonnes chaussures par exemple), la connaissance pénètre les réseaux les plus intimes du subconscient. Respirer l’air des feuillus du Châtillonnais c’est partager un peu de la respiration des héros de l’époque gallo-romaine. Se hasarder à longer la Seille, au risque d’y voir surgir le monstre silure, revient à se demander qui de la légende ou de la réalité alimente le mieux la fable d’un pays. Se la couler douce sur une gabare, comme un touriste des temps modernes, est une façon de pénétrer la quatrième dimension de la Loire, celle de l’esprit ligérien le plus profond.

Bien d’autres expériences sont suggérées par ces parcours à prendre avec la légèreté qui s’impose. Elles ont la vivacité des cerises d’Irancy et le sens épique des croisades de Vézelay. Elles ont le culte de la Mitterrandie à Château- Chinon et l’empreinte du courage des résistants à Dun-les- Places. Elles s’inspirent de la spiritualité de l’art roman à Chapaize comme elles se vivent le nez au vent, sur le toit du monde occidental, en haut de la butte de Thil.

Quelle autre région que la Bourgogne pourrait, finalement, proposer autant de belles expériences ! »

(*1)132 pages, 18 balades illustrées. En vente dans les kiosques, 7,5 euros.

Laisser un commentaire