Les bourgognes sont partout en Bourgogne sauf dans la Nièvre

Notre petit quiz organisé autour du Permis de Bourgogne® a soulevé de grandes questions, parmi lesquelles le nombre de départements bourguignons produisant des bourgognes. Il n’y en a donc que trois, preuve en est avec cette réponse détaillée issue du Code du Permis de Bourgogne.

Le village de Mercurey au coeur du vignoble chalonnais © Clement Bonvalot

Le village de Mercurey, au cœur du vignoble chalonnais, un des six vignobles qui trouvent place dans trois départements bourguignons. © Clément Bonvalot

Les vins qu’on appelle « bourgognes » sont produits sur :

• Un seul département bourguignon
• Deux départements bourguignons
• Trois départements bourguignons
• Quatre départements bourguignons (Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire et Yonne) ?

Le vignoble de Bourgogne s’étend sur une longue bande de terre discontinue qui va d’Auxerre, dans le département de l’Yonne, avec son vignoble emblématique Chablis, jusqu’au sud de Mâcon, en Saône-et-Loire. De Dijon à Chagny, c’est un long ruban continu, qu’on nomme Côte de Dijon, Côte de Nuits et Côte de Beaune.

La vallée de la Dheune crée une échancrure dans la montagne (hautes-côtes) au-delà de laquelle se déploie la Côte chalonnaise, moins rectiligne, avec une certaine discontinuité de ses vignobles, laissant apparaître prés, champs et forêts, mais plus sauvage. Le Mâconnais qui la prolonge est façonné par une succession de collines dont les plus élevées culminent à 500 mètres, les vignes pouvant monter jusqu’à 400 mètres.

On distingue ainsi :

- les vignobles de l’Yonne, organisés autour de leur vaisseau amiral Chablis et ses vignobles satellites (Côtes d’Auxerre, Coulanges-la-Vineuse, Irancy, Saint-Bris, Chitry, Tonnerrois, Côte Saint-Jacques, Vézelay)

- les vignobles de Côte-d’Or, qui se composent des Côtes de Dijon, de Nuits et de Beaune, surplombées par les vignobles des hautes-côtes de Nuits et de Beaune, ainsi que du Châtillonnais, au nord du département, qui revient sur le devant de la scène

- les vignobles de Saône-et-Loire, avec la Côte chalonnaise et le Mâconnais, ainsi que le Couchois.

La Nièvre, qui est le quatrième département bourguignon, produit elle aussi de jolis vins dont le célèbre pouilly-fumé, de cépage sauvignon, qui est rattaché aux vins de la Loire. Il n’est donc pas un bourgogne. 

Le Beaujolais, peut lui aussi produire des vins sous l’étiquette coteaux bourguignons, mais tout cela dans le Rhône, qui n’est pas un département bourguignon. Là était le piège.

vignoble-de-bourgogne


Demain vendredi, retrouvez sur dijonbeaune.fr la réponse détaillée à la question histoire : « Les vins rouges de Bourgogne doivent tout de leur réputation au pinot noir. À qui doit-on la popularité de ce cépage ? »

Voir ici les résultats détaillés du concours et les commentaires.

pb-01-couv

Pour aller plus loin : le Code du Permis de Bourgogne® est à retrouver dans tous les bons kiosques, ou directement en commande chez l’éditeur.

Laisser un commentaire