Chat perché: Dole déguste la Bourgogne

Première édition du Week-end gourmand du Chat perché à Dole: les Bourguignons sont là, et bien là. Ou comment découvrir la cité de Marcel Aymé sous un jour nouveau.

Dès potron-minet, les exposants du village bourguignon ont posé leurs produits sur les étals avec la ferme intention de faire partager leur art avec les Franc-Comtois. Mais aussi les Bourguignons puisque, rappelons-le à celles et ceux qui ne le savent pas encore, Dole est à une demie heure de Dijon, à peu de choses près.

Cette première édition du Week-end gourmand du Chat perché, ambitieuse et en même temps hautement conviviale, est à elle seule une mise en bouche de la future grande région. François Sauvadet lui-même, candidat à la présidence de ladite région (il ne fut pas le seul), ne s’y est pas trompé en visitant les stands du village bourguignon, sans doute agréablement surpris de constater que l’association Dijon-Beaune a su se trouver comme chez elle dans la cité de Pasteur et Aymé.

Il vous reste la journée de dimanche pour profiter pleinement de ce grand événement qui marie les saveurs et les identités régionales dans un sympathique état d’esprit. Petite visite guidée du village bourguignon in situ.

10

Un repas sans fromage c’est comme une Bourgogne sans la famille Delin, elle perd de son sens.

9

Alain Gérard et les vins de l’association Dijon-Beaune, incontournable!

8

Les escargots de Karine Obrion (Hélice) sont aussi bien bourguignons que franc-comtois!

5

La gougère serait née dans l’Yonne: Françoise Fialaix le prouve.

4

Bien vu le dessous de plat spécial « chat perché » de Philippe Cesne (boutique de Bacchus).

3

Parmi les œuvres « inavouables » du vitisculpteur Michel Faget. Il faut aussi des chats!

1

Gaston l’escargot et ses concepteurs plus en forme (et en fer) que jamais!

13

Nicolas Goguet dans son rôle d’ambassadeur de la volaille de Bresse.

12

Nicolas Besnoit, meilleur ouvrier de France: la tonnellerie est bien un art.

11

Benoît Renard, roi du jambon persillé à Marsannay… et des œufs en Meurette.

6

Charly, l’animateur « burgundo-comtois », bouche « baie » devant le stand du Cassissium.

Laisser un commentaire