Si Doubs, si proche: le château de Joux

Perché sur son éperon rocheux, le nid d’aigle des Sires de Joux, construit au XIe siècle, est aujourd’hui un haut lieu du patrimoine, une étape de la Route des abolitions de l’esclavage et un creuset culturel remarquable, avec les Nuits de Joux tout l’été, la fête médiévale en octobre et de nombreuses animations tout au long de l’année. Une curiosité à laquelle vous invite ce deuxième rendez-vous avec Si Doubs, si proche. Distance et temps de route entre Dijon et Joux: 160 km et 2h09.

JOUX_DoubsTourisme_Philippe Lebugle

© DR

Riche d’une histoire dix fois centenaire, le Château de Joux vous accueille au cœur d’un site d’exception. Edifié à l’entrée de la « Cluse de Pontarlier », l’édifice commande d’une centaine de mètres le passage emprunté par la grande route internationale reliant à travers le Jura la vallée de la Saône et la Bourgogne à la Suisse, les Flandres et la Champagne à l’Italie, les mers froides septentrionales à la Méditerranée. Cette situation géographique a de tous temps incité les hommes à fortifier et défendre ce point de passage obligé.
La grande voie commerciale qui passe au pied du château se développe à partir du 13ème siècle, lors du renouveau des échanges européens, et devient la route du sel et du monachisme. Elle est également empruntée par les armées qui ont utilisé ce passage naturel à travers la montagne jurassienne depuis l’Empire Romain.
Passage obligé, cette cluse a toujours constitué un verrou naturel qu’il était logique, tentant et inévitable de surveiller et surtout de fortifier. Après le rattachement de la Franche-Comté au royaume de France en 1674, le rôle joué par la place frontière de Joux devient capital dans la défense du « Pré Carré » de Vauban.
Au cours des dix siècles de son histoire, le château n’a cessé d’être reconstruit, agrandi et complété: il est aujourd’hui composé de cinq enceintes et s’étend sur deux hectares, sans compter le complément défensif offert par les forts du Larmont inférieur et supérieur, construits face au château.
Rendez-vous sur: http://www.doubs.travel/quefaire.html pour découvrir d’autres idées de balades dans le Doubs.

One thought on “Si Doubs, si proche: le château de Joux

  1. PERRET Jean-François
    13/06/2014 at 15:24

    Le fort de Joux est le lieu où a été emprisonné Toussant-Louverture, sur ordre d’un certain… Bonaparte, Premier consul… Le premier était un ardent combattant de l’esclavagisme. Le second a légalisé cette honteuse pratique par un décret du 30 Floréal An X (20 mai 1802) !

Laisser un commentaire