À Chevigny, le maire Guillaume Ruet et son équipe ont mis en place un dispositif de soutien aux quelque 700 seniors chevignois identifiés comme étant les plus fragiles en cette période de confinement.

Communiqué de presse de Guillaume Ruet, maire de Chevigny :

« À Chevigny, nous avons beaucoup appris du premier confinement. L’annonce du second confinement par le Chef de l’Etat ne nous a donc pas pris au dépourvu.

Les leçons du printemps ont été retenues. Au sortir du confinement, nous avions notamment identifié les difficultés rencontrées par les seniors les plus fragiles et isolés durant cette période où ils étaient obligés de demeurer à domicile.

Voilà pourquoi, sous l’impulsion de Catherine Victor, adjointe au maire en charge des seniors, les services municipaux se sont immédiatement mobilisés pour accompagner au mieux les Chevignois les plus âgés dès le début du second confinement.

Concrètement, une équipe d’une trentaine d’élus, d’agents et de bénévoles a été mise en place dès le vendredi 30 octobre. Leur mission ? Contacter par téléphone les quelque 700 seniors chevignois identifiés comme étant les plus fragiles pour maintenir le lien social et leur proposer de menus services, comme l’impression d’attestations de déplacement dérogatoire ou un service de livraison de courses à domicile.

Pour la plupart d’entre eux, simplement parler et bénéficier d’une oreille attentive suffisent à les rassurer. Pour les plus isolés, ceux dont la famille n’habite pas sur place, ceux pour qui le fait de sortir de chez eux représente une véritable crainte, le service de courses solidaires est vécu comme un soulagement.

Hier matin, Catherine Victor et Christian Cadouot, premier adjoint au maire, ont récupéré les premières listes de courses de trois seniors. Ils ont ensuite effectué les achats et les ont livrés au domicile des intéressés. L’opération, en rodage, s’est déroulée sans accroc.

Pour la semaine prochaine, ce sont huit seniors qui se sont d’ores et déjà signalés pour bénéficier du service de courses solidaires. La preuve que cette initiative municipale répond à un véritable besoin.

À Chevigny, la solidarité, ce n’est pas qu’un slogan. C’est une réalité quotidienne. »

Laisser un commentaire