Christian Vanier, nouveau boss des vins de Bourgogne

Le futur patron opérationnel de l’interprofession des vins de Bourgogne n’est pas un inconnu pour la région puisqu’il en fut le « Draaf » de 2005 à 2008. Christian Vanier succédera à André Ségala dès décembre, devenant le deuxième « DG » de l’histoire du Bivb.

Christian Vanier

Christian Vanier

Communiqué du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne.

« Christian Vanier prendra la suite d’André Ségala le 1er décembre 2016, devenant ainsi le second directeur général de l’histoire du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (Bivb).

André Ségala, directeur général du Bureau Interprofessionnel des vins de Bourgogne, depuis sa création en 1989, cessera ses activités le 31 décembre. Il sera remplacé par dans ses fonctions par Christian Vanier le 2 janvier 2017.

Christian Vanier, actuellement directeur général de l’iInstitut du cheval et de l’équitation (IFCE), connaît déjà la Bourgogne, où il a été Draaf (Directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et des forêts), entre 2005 et 2008, et Ddaf de Saône-et-Loire (1989-1995). Il a eu l’occasion de travailler avec le BIVB lorsqu’il était directeur général adjoint de France Agrimer (2008-2012).

Formé à l’école Polytechnique(X), il a achevé sa formation supérieure à l’Ecole des Eaux et Forêts (Engref). »

2 thoughts on “Christian Vanier, nouveau boss des vins de Bourgogne

  1. LEGLISE Philippe
    15/09/2016 at 17:36

    Salut « Dom » et bonjour à tous.
    C’est -je crois- la première fois que je réagis publiquement à un de tes articles. Mais décemment, je ne pouvais guère laisser passer tel que le communiqué du BIVB qui sans être faux, baigne dans une détestable confusion. Car il fait comme si la création du BIVB correspondait avec la naissance de l’Interprofession, alors qu’il n’est né « que » de la défusion de la FIVB (Beaujolais compris) et qu’a existé au départ, le CIB depuis le milieu des années 60. André Ségala est donc bien le « premier directeur du BIVB ». Mais pas le premier de l’interprofession. Je ne pouvais laisser passer sous silence « le » créateur et premier directeur de l’interprofession (qui sauf erreur fut directeur-adjoint du BIVB) l’ami Lucien Rateau qui, parti de rien, fit un énorme travail de défrichage.
    Philippe Léglise

    1. Dominique Bruillot
      15/09/2016 at 18:20

      Merci Philippe, ces précisions sont les bienvenues. A très vite.

Laisser un commentaire