Tout un cirque dans les jardins du Département

Landscape(s) fut le lauréat de l’édition 2015 du Prix jeune talent Côte-d’Or. Pour le lancement de l’édition 2016, le Conseil Départemental accueille ce soir, jeudi, la talentueuse troupe dans ses jardins. Le show est gratuit, les gourmandises sont préparées par Bienvenue à la ferme. Ça ne se refuse pas.

Affiche-Jeunes-Talents

Après une première partie de soirée régie par une performance jonglée de la Compagnie Manie, c’est au tour de la Compagnie La Migration de faire son spectacle. Une structure de 9 mètres de long sur laquelle deux hommes se balancent et se regardent. L’harmonie est saisissante. Jusque là tout va bien.

Mais si l’un des hommes arrête le balancier? Que se passerait-il si l’un pose le pied à terre ou chute? A travers ce spectacle, la Compagnie redéfinit la pensée d’un territoire devenu propriété. Aujourd’hui, le paysage semble maîtrisé, conquis, mais Landscape(s) nous interroge: où est passé la relation respectueusement poétique qui liait l’homme à son environnement?

A l’initiative de ce projet théâtral et chorégraphique, deux artistes passionnés. D’un côté, Quentin Claude, qui s’est formé à coup de démarches créatives, de réflexions spatiales au Centre National des Arts du Cirque aussi. De l’autre, Marion Even. Son truc à elle c’est plutôt le théâtre, la danse. Depuis un voyage pour le moins instructif au Japon, elle reconsidère la relation du corps à l’environnement.

L’art et le mouvement se conjuguent tous deux au centre de leurs réflexions personnelles, des années après leur rencontre. Et puis l’ébauche d’un questionnement commun amorcera leur première création artistique: l’existence de l’Homme dans le paysage. Landscape(s) est une invitation à exister à travers le rêve et la sensibilité, et la maxime de Joseph Nadj («Le monde est tout autant réalité qu’imagination. Que nous resterait-il du monde si on lui enlevait l’imagination?»), est le leitmotiv des créateurs.

Jeudi 9 juin à 18h30, dans les Jardins du Département, 53 bis rue de la préfecture, Dijon.
Entrée libre. Restauration assurée par le réseau Bienvenue à la Ferme.

Laisser un commentaire