Climats Unesco: une histoire de Beaune à Bonn

Dimanche est un grand jour: une délégation bourguignonne sera à Bonn pour entendre le verdict de l’Unesco sur nos climats. A suivre aussi sur internet.

IMG_00000572

©photo DR

On ne va pas refaire l’argumentaire: pour l’ensemble de la Bourgogne viticole et même plus, le mot climat mérite d’être inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité. Avec 2000 ans d’histoire, cette lente construction des climats est aussi culturelle que viscéralement attachée aux spécificités de l’un des plus grands vignobles du monde.

Alors, pour assister au sacre tant attendu depuis 2006 (voir plus loin), d’aucuns vont prendre le bus direction l’Allemagne, de Beaune, où siège l’association de soutien des Climats à Bonn, où l’on va se prononcer sur, n’hésitons pas à le dire, le destin de la Bourgogne patrimoniale et œnotouristique.

Tout dépend désormais du choix des 21 membres du Comité intergouvernemental du Patrimoine mondial, après présentation de l’avis des experts de l’ICOMOS.

Un événement à vivre aussi en direct sur: www.39whcbonn2015.de/media/live-webcast

9 ans de combat
– novembre 2006, lancement officiel de la candidature;
– avril 2007, création de l’Association sous la présidence d’Aubert de Villaine;
– 2008 à 2012, constitution du dossier de candidature;
– janvier 2014, dossier électionné par la France puis transmis au Centre du Patrimoine mondial;
– automne 2014 à printemps 2015, évaluation par les experts internationaux de l’ICOMOS;
– 15 mai 2015, remise de l’avis des experts internationaux à l’Etat français;
– 4 ou 5 juillet 2015, présentation du dossier pour inscription, lors de la 39ème Session du Comité du patrimoine mondial, à Bonn en Allemagne.

One thought on “Climats Unesco: une histoire de Beaune à Bonn

  1. TOURMEAU
    03/07/2015 à 20:12

    Bon vent

Laisser un commentaire