Dijon-Beaune Mag #72 célèbre Dijon à l’italienne !

Dijon-Beaune Mag a des airs de dolce vita. Retrouvez notre dossier spécial sur l’hôte d’honneur de la Foire de Dijon (1er-11 novembre) et le vignoble du Piémont, célébré à l’occasion de Vinidivio. Feuilletez-le en ligne ! 

L’Italie débarque à la Foire de Dijon, à grands renforts de vins du Piémont et de senteurs méditerranéennes. C’est une très bonne nouvelle, qui va effacer des tablettes nos petites rivalités footballistiques et remettre le bon goût de la fraternité entre voisins au cœur de l’assiette. Car, il faut le dire, la « grande botte », dans ce domaine, a bien des choses à nous montrer.

Ce numéro très transalpin de Dijon-Beaune Mag rappelle, à la façon d’une douce sérénade, que nos deux cultures se fondent sur le terrain de l’art de vivre. Le carnet d’adresses italiennes de Dijon est à ce point fourni qu’il donne à la Bourgogne des parfums de dolce vita et de décontraction dont elle a parfois besoin. Alors, rien que pour ça, célébrons les noces de Rossini et Rabelais en levant nos verres à la santé d’une Europe gourmande et incomparable à table.

« Sans les Romains, la vigne bourguignonne
ne serait pas celle que nous admirons et que nous aimons. »

Une fois ces beaux élans de gloire digérés, l’histoire rappelle qu’à une autre époque, les Italiens ont largement construit notre pays. Sans les Romains, la vigne bourguignonne ne serait pas celle que nous admirons et que nous aimons. Les Français d’origine italienne seraient au nombre de 5 millions, 7,5 % de la population totale. Près de 400 000 citoyens italiens vivent en France. Tout ça étant le lot des événements qui ont secoué nos voisins sur leurs terres, comme le fascisme à une certaine époque, la pauvreté à d’autres moments.

Dans le sud du pays, les ravioles, la soupe au pistou, la salade niçoise et la tourte aux blettes comptent parmi ces nombreux plats dont nos régions se sont approprié la légitimité en s’appuyant sur ces sources très latines. L’écrivain Cavanna, les artistes de cirque Fratellini, le peintre Modigliani, le chanteur Serge Reggiani, l’acteur Lino Ventura, la fabuleuse Rina Ketty, le grand Yves Montand (Ivo Livi de son vrai nom), le constructeur d’automobiles Ettore Bugatti, la créatrice de chaussures Rose Repetto (mère du chorégraphe Roland Petit), le cycliste Maurice Garin… tous ces noms célèbres viennent de là aussi.

Alors, au nom de ces nombreuses familles de souche italienne qui peuplent notre territoire, il y en a beaucoup aussi à Dijon et en Côte-d’Or, trinquons à la santé de cette nouvelle édition de la Foire placée sous le signe d’une rencontre historique et exceptionnelle. Ciao Italia !

Laisser un commentaire