Faiveley reprend Dupont-Tisserandot

 

Faiveley, 140 hectares à Nuits-Saint-Georges, reprend Dupont-Tisserandot, 20 hectares à Gevrey-Chambertin, au terme de longs mois de négociation. Cette opération symbolise le rapprochement en douceur entre deux grands noms de la côte viticole bourguignonne. 

Le domaine Faiveley est lié à Nuits-Saint-Georges depuis sept générations. Pierre Faiveley en fut le fondateur en 1825. Joseph, François, Georges et Guy lui ont succédé. Puis ce fut François, connu par ailleurs pour être l’un des acteurs majeurs de la confrérie des Chevaliers du Tastevin. Depuis 2005, Erwan assume à son tour la continuité familiale, dans le cadre d’une transmission sereinement maîtrisée. Grand par sa taille, ce domaine l’est aussi par son positionnement : plus de cent appellations pour un million de bouteilles par an environ, une dizaine de grands crus, une vingtaine de premiers crus et de nombreux villages répartis entre Côte chalonnaise et Côte de Nuits.

Le domaine Dupont-Tissanderot était quant à lui la propriété de deux sœurs, Marie-Françoise Guillard et Patricia Chevillon, qui ont elles-mêmes succédé en 1990 à Gisèle et Bernard Dupont-Tisserandot. L’équipe en place, tout comme la marque seront conservés. Ce qui vaut aussi bien pour les deux co-gérantes que pour Didier Chevillon, le mari de Patricia, vinificateur du domaine.

Par cette acquisition, sans pour autant bousculer l’ordre établi, Faiveley ajoute quelques noms prestigieux à sa palette de grands crus (mazis-chambertin, charmes-chambertin, corton-rognet), mais aussi quelques premiers crus remarquables de Gevrey (Cazetiers, Lavaux-Saint-Jacques, Petite Chapelle). L’affaire reste donc bourguignonne, ce qui n’est pas la moindre des bonnes nouvelles.

Informations fournies par notre correspondante Clémentine Barbier

One thought on “Faiveley reprend Dupont-Tisserandot

  1. 28/10/2013 à 12:59

    Bonne journée

Laisser un commentaire