L’idée leur trottait dans la tête. La famille Faiveley vient de faire l’acquisition d’une part minoritaire significative dans le très coté domaine Williams Selyem (Californie). La concrétisation d’une longue amitié pour les États-Unis portée par la 7e génération dirigeante, Erwan et Eve Faiveley.

Eve et Erwan Faiveley, les frères et sœurs représentants de la 7e génération, dans leur cuverie à Nuits-Saint-Georges. © Michel Joly

La Bourgogne n’en finit plus d’aimer les États-Unis et vice-versa. Le domaine Faiveley, dont le cœur et l’impressionnante cuverie sont à Nuits-Saint-Georges, c’est d’abord 70 hectares rien que sur Mercurey, une cinquantaine entre Côte de Beaune et Côte de Nuits (dont dix de grands crus), une vingtaine en achats de raisins. C’est aussi le phare bourguignon d’une incroyable saga, qui s’étire à présent de l’autre côté de l’Atlantique.

Erwan et Eve Faiveley, les frères et sœurs de la 7e génération, ont en effet annoncé ce 14 janvier leur arrivée au capital de Williams Selyem, domaine d’une cinquantaine d’hectares, où sa majesté pinot noir et son altesse chardonnay s’épanouissent au nord de Santa Rosa, dans la région de Sonoma, en Californie. « Nous avons une longue amitié et une longue histoire avec les États-Unis, une passion pour ses vins et ses habitants. En tant que bourguignons, nous voulions cultiver les meilleurs pinots noirs et chardonnays du pays. La région de Sonoma et en particulier la Russian River Valley se sont imposées comme une évidence à nos yeux et Williams Selyem a toujours été l’un de nos vignobles préférés. Nous sommes ravis et fiers que John et Kathe Dyson nous aient accordé leur confiance », apprécie le dirigeant. 

Petit aperçu de la Sonoma Valley, sur la côte ouest des États-Unis, et du domaine Williams Selyem, avec sa cuverie et son winemaker Jeff Mangahas. © Instagram Williams Selyem

L’option d’une transmission dans 3 ans

Après plus de vingt ans à conduire ce domaine à la jolie réputation, la famille Dyson aspirait à une nouvelle association, pour rendre pérenne la création originelle de deux amis partis de rien ou presque, Burt Williams et Ed Selyem, dans les années 1980. « Kathe et moi recherchions la famille idéale pour nous succéder, explique John. Pendant de nombreuses années, nous avons admiré et perpétué un héritage. Nous avons décliné plusieurs offres qui ne correspondaient pas à notre vision. Avec la famille Faiveley, nous sommes sûrs d’avoir trouvé le bon partenaire pour un engagement à long terme, partageant notre philosophie de l’élaboration de grands vins. » 

La famille Dyson restera aux commandes opérationnelles pendant au moins trois ans, dirigeant le domaine avec la même vision et une équipe intacte, y compris le vinificateur maison Jeff Mangahas. « Les Dyson et les Faiveley sont semblables sur bien des points, pas simplement d’un point de vue familial, mais aussi dans la façon d’appréhender la vinification : nous accordons tous les deux une place centrale au terroir et voulons représenter la singularité de chaque parcelle », s’est notamment réjoui l’intéressé dans le San Francisco Chronicle.

Le domaine nuiton a acquis une part minoritaire, avec l’option avantageuse d’une transmission de propriété dans le futur. Sur la Côte ou dans la Sonoma Valley, comme pour toute bonne extraction d’un pinot noir, les choses se font donc en douceur. C’est généralement bon signe.

À propos de la famille Faiveley 
Installée à Nuits-Saint-Georges, la famille Faiveley possède plus de 120 hectares de vignes sur des terroirs d’exception et notamment 12 Grands Crus et 25 Premiers Crus. Fondé en 1825, c’est l’un des plus beaux domaines de Bourgogne. Dirigé par la 7e génération Eve et Erwan Faiveley, le domaine signe des vins alliant puissance, finesse et élégance. 

À propos de Williams Selyem 
Fondé il y a 40 ans par Burt Williams et Ed Selyem, Williams Selyem a continué à se développer sous la direction de la famille Dyson. Cette dernière en a fait des vins iconiques et distingués par la critique. Le domaine viticole est situé au coeur de la Russian River Valley, dans la région de Sonoma en Californie. Il s’étend sur plus de 135 acres (54 hectares) de vignobles idéalement situés dans la Russian River Valley. Le domaine achète également des raisins auprès des producteurs renommés de Sonoma et d’autres vignobles. 

Laisser un commentaire