Habitat’Nuits: Vive l’énergie positive!

© Clement Bonvalot

 

pierremostacci_004-©-clement-bonvalot

© Clement Bonvalot

Sous l’impulsion de l’infatigable Pierre Mostacci, la Communauté de communes de Nuits-Saint-Georges a entamé une vaste réflexion autour des économies d’énergie et de l’utilisation des énergies renouvelables sur le territoire. Décryptage.

« Territoires à énergie positive », c’est le nom d’un appel à projet national, relayé en Bourgogne par l’Ademe et la Région Bourgogne. L’objectif est d’accompagner des collectivités locales dans la mise en place d’une démarche de transition énergétique. En Bourgogne, onze communautés de communes ont été retenues, dont celle de Nuits-Saint-Georges. « Nous travaillons en lien avec la communauté de communes de Bligny-sur-Ouche, et sous la conduite du Siceco, le Syndicat intercommunal des énergies de Côte-d’Or », précise d’emblée Pierre Mostacci, qui a piloté le lancement du projet pour la Communauté de communes de Nuits. « Avec le Grenelle de l’Environnement, une dynamique a été créée. L’ambition des Territoires à énergie positive est d’insuffler une dynamique auprès de l’ensemble des acteurs du territoire. Montrer aux habitants, aux enfants, aux entreprises que l’énergie est un bien précieux, et qu’il est de notre devoir de développer localement une logique d’efficacité énergétique. Là, les champs d’action sont mutliples : on peut réfléchir à valoriser les ressources locales, travailler sur le covoiturage, les pistes cyclables, la consommation  des bâtiments publics… »

La réflexion a débuté en novembre dernier, elle doit durer 18 mois. Une période pendant laquelle un ingénieur, recruté en liaison avec le Siceco, va analyser le territoire nuiton, sensibiliser toutes les franges de la population, répondre aux demandes également.
« La précarité énergétique des ménages nous inquiète, souligne notamment Pierre Mostacci. Elle est liée au coût de l’énergie, au gaspillage aussi, et pour certains foyers, c’est un vrai problème. Alors nous voulons accompagner les habitants de la communauté de communes pour les aider à faire des économies sur la facture d’énergie. Cela peut être du conseil pour adopter les bons gestes à la maison, voire même la mise en place d’aides. Nous voulons montrer l’exemple, être à notre échelle être un lieu d’expérimentation. Alors on multiple les pistes. Début avril, nous avons tenu un stand sur le marché de Nuits pour rencontrer la population, nous allons dans les écoles, nous serons aussi présents au salon Habitat’Nuits. »

Pour encadrer tout cela, Pierre Mostacci a même imaginé une association baptisée Energie Positive : « Cette association doit servir de lien entre les politiques et les acteurs locaux. Les choses avancent. On entend déjà parler d’un projet de méthanisation, on réfléchit dans les écoles à comment les enfants vont pouvoir s’impliquer dans la démarche à la rentrée de septembre. C’est essentiel. »

Pour tout renseignement, contacter Maxime Maisonneuve du Siceco au 03.80.50.99.20

One thought on “Habitat’Nuits: Vive l’énergie positive!

  1. FONTENOY
    11/04/2014 à 16:07

    Bravo à Pierre Mostacci qui depuis des années a lancé de nombreux projets, tous couronnés de succès, et qui ont insufflé un nouveau dynamisme à la région de Nuits St Georges : pour mémoire il a lancé le semi-marathon de la vente des vins de Nuits St Georges, puis le chemin gourmand qui tous deux refusent du monde. Puis proposé de VTT à assistance électrique très appréciés des touristes. Et maintenant un nouveau challenge. Et tout cela en plus de ses fonctions de directeur de l’AGEF…. La raison de son succès dans tout ce qu’il entreprend est certainement sa grande implication personnelle, qui forcément est communicative !!! Claude Fontenoy

Laisser un commentaire