Hep sommelier! Foie gras, la fin des liquoreux?

Mi-cuit poêlé? En parler suppose déjà son lot de questions. Le foie gras est le « programme » préféré des Français en fin d’année. Mais il lui faut un vin pour l’accompagner. Pas forcément liquoreux nous enseigne ce Hep sommelier!

foie grasPar Michel Smolarek

« Déjà revenons à la texture du foie gras qui s’avère moelleuse. On avait tendance il y a une vingtaine d’années à privilégier les vins liquoreux, cette sensation de sucre renforce la lourdeur.

La tendance actuelle que j’approuve est de servir des vins plus ronds, gras et surtout sans trop de sucre résiduel. Dans le mâconnais je vous suggère un mâcon Pierreclos 2012 du domaine Jambon ou bien un viré-clessé 2012 du domaine Michel.

Les deux vins que je vous propose affichent très peu de sucre résiduel. Pour le foie gras chaud, il faut privilégier des vins de quelques années de bouteille, blancs de préférence.

Mon coup de cœur en dehors de la Bourgogne? Un hermitage blanc du domaine  Chave. Ou alors, on peut rester fidèle à la région en visant le meilleur, avec un corton-charlemagne du domaine Rapet par exemple. »

Laisser un commentaire