Hep sommelier! La foire aux vins de Patrice Gillard

Pour le bonheur des lecteurs de dijonbeaune.fr, le sommelier Patrice Gillard (Pré-aux-Clercs, Dijon) a épluché les catalogues des foires aux vins 2014 pour dénicher quelques bourgognes très accessibles. Merci Hep sommelier!

chateau-de-santenay-21_a

« J’ai vu quelques catalogues de foires aux vins, notamment chez Carrefour et Géant Casino. J’y ai croisé quelques jolis bourgognes.

Chez Carrefour, je pense notamment à deux blancs. Le pouilly-fuissé Verget 2013 Terres de pierres J.M. Guffens est une référence sérieuse. Le millésime permet d’attendre 3 ou 4 ans et le prix (16.90 euros) se situe dans la moyenne plus. Puis un meursault Comte de Moucheron du château de Meursault 2007 à 19.90 euros. Très bon prix sur un vin classique, prêt à boire.
Deux choix également parmi les rouges. Le marsannay Nicolas Theuriet 2012 à 12.90 euros, avec une bonne vinification qui sublime le pinot noir. Il peut attendre 3 ou 4 ans, mais c’est déjà agréable. Et puis un aloxe-corton G. et P. Ravaut 2012 à 20.90 euros. Cette belle appellation, à conserver de 5 à 7 ans, est faite de matière, d’élégance et de caractère.

Chez Géant Casino, également deux vins blancs. Le bourgogne Côte chalonnaise 2012 du domaine Goubard, à 5.95 euros, un excellent rapport qualité-prix. Cela se goutte maintenant ou dans 2 à 3 ans. Puis un mercurey du château de Santenay 2011. Abordable et presque prêt, c’est une bouteille à ouvrir sans réfléchir sur un poisson meunière ou des grenouilles au beurre.
Du côté des rouges, un givry 2013 du domaine Mouton. Encore jeune mais à acheter maintenant parce que limité, il sera agréable dans 5 ans sur une entrecôte grillée ou un carré d’agneau rôti. Et un nuits-saint-georges Vieilles vignes du domaine Machard de Gramont 2011 à 18.10 euros. Vinifié tout en finesse, mais à conserver encore 3 ans. A ouvrir avec un magret de canard aux champignons. »

© photo DR

Laisser un commentaire