Hep sommelier! Les couleurs du vin

© Clement Bonvalot

© Clement Bonvalot

Le premier contact avec un vin, c’est l’œil, l’observation de la couleur, de la robe. Pour Hep Sommelier!, décryptage de cette approche par Michel Smolarek, président de l’Amicale des Sommeliers de Bourgogne.

« Effectivement, les facteurs qui influencent la couleur et l’intensité colorante d’un vin sont nombreux. Beaucoup toutefois tournent autour de la caractéristique du millésime Une vendange saine donne une couleur plus franche et plus soutenue. Une vendange altérée par la pourriture donne une couleur plus brune avec une tendance au jaunissement. Dans le cas d’un bon ou d’un grand millésime, le stade de maturité étant exemplaire et les conditions climatiques remarquables durant la période végétative, la teinte est plus soutenue. Dans le cas d’un mauvais millésime , si la maturité est incomplète, alors la robe sera plus pale. »

 

Laisser un commentaire