Hep sommelier! « Fuissé » ou « fumé » le pouilly?

© Clement Bonvalot

© Clement Bonvalot

Plusieurs centaines de kilomètres les séparent, ils n’ont pas le même cépage et pourtant on les confond. Philippe Meyroux revient sur les fondamentaux qui distinguent le pouilly-fumé du pouilly-fuissé. Merci qui? Merci Hep sommelier!

« Vous me donnerez donc un pouilly, ma femme adore! » Cette phrase, Philippe Meyroux l’a souvent entendu durant sa carrière. Mais au juste un pouilly-fumé ou fuissé? Et v’lan, une belle colle pour beaucoup. Pour Hep Sommelier!, le gérant de l’Ame de la Terre à Ruffey-les-Echirey décrypte : « les gens font facilement des raccourcis. Très souvent, ils n’ont pas du tout conscience que ce sont deux vins différents. Et pourtant, nous sommes face à deux breuvages diamétralement opposés. Le pouilly-fumé est une appellation de la Nièvre qui est classée dans les vins de la Loire. Nous sommes là autour de Pouilly-sur-Loire, à deux pas de Sancerre, avec un vin parfumé et sec, qui est élaboré à base de cépage sauvignon. A l’opposé, il y a le pouilly-fuissé qui est un vin blanc de Bourgogne, élaboré dans la région de Macon, au pied de la roche de Solutré. Ici, c’est le cépage chardonnay qui est utilisé et, du coup, nous avons plutôt un vin structuré et puissant, qui garde de la finesse, mais qui s’apparente plus aux vins riches et légèrement boisés de la Côte de Beaune ». A vous de choisir!

Laisser un commentaire