L’hommage bourguignon aux forçats de la route

© D.R.

« Faire » le tour de France c’est se carabiner le ciboulot à grands coups de souvenirs, c’est porter à l’extase quelques minutes, le temps de voir passer le peloton et l’élément indispensable du spectacle : la caravane. Une compagnie bourguignonne, l’Estaminet rouge en a fait un spectacle-hommage qui fera le tour des étapes en 2014. Avec une avant-première le 6 février à Saint-Brisson.

Ce qui est important dans le Tour de France c’est l’avant et l’après. Quelles sont les familles à ne pas avoir eu un vieil oncle qui racontait le dimanche ses souvenirs du Tour, assis à l’arrière d’une 404, et parler d’Eddy (Merckx), de Jacquot (Anquetil) et de Poupou, l’éternel outsider, comme de vieux potes de comptoir. Mais ça, c’était avant. Désormais l’aficionado se promène en camping-car, s’installe sur les bas côtés comme face à la mer, chaise pliante et internet et attend le spectacle. Ils font tous partie d’une société secrète, celle des aficionados du Tour à qui la compagnie L’Estaminet rouge en association avec la compagnie Chaviro rend hommage à travers le spectacle de Patrick Grégoire : Les forçats du bord de la route. Un spectacle loin du cliché, écrit à partir de témoignages mettant en scène trois personnages : Bernard, le coureur pro de queue de peloton dont le rêve est de rejoindre la grande famille des camping-caristes, Raymond, le coureur pro viré et qui voue une haine au vélo et Jacques qui vend son camping-car. Trois copains adeptes du Tour et de la bouteille interprétés par Raphaël Thiéry, Julien Thiéry et Benoît Chauleur. Loin de la fresque nostalgique et du « C’était mieux avant », Patrick Grégoire s’intéresse à l’individu, émouvant à travers la masse difforme et effrayante qui s’agglutine sur les bords des routes pour chercher à comprendre ce qui anime ces passionnés. Aux petites histoires de cette grande histoire du Tour. Aux petites histoires des bas-côtés.

AfficheforcatsCe spectacle dont l’ambition est d’être joué dans toutes les villes étapes du Tour de France 2014 sera représenté pour sa première dans le cadre du Tour Nivernais Morvan à Luzy (Nièvre). Pour les impatients, L’Agence Culturelle du Parc régional du Morvan et la compagnie L’Estaminet rouge présenteront le spectacle le jeudi 6 février à 18 h, à l’Auditorium de la maison du Parc à Saint-Brisson.

One thought on “L’hommage bourguignon aux forçats de la route

  1. THIÉRY Raphaël
    06/02/2014 à 10:24

    Bonjour

    Merci pour ce bel article et j’aimerais savoir qui en est l’auteur et avoir ses coordonnées
    Une petite remarque, ce jeudi nous ne jouerons que Deux très courts extraits de la pièce
    Merci
    J’attends de vos nouvelles

Laisser un commentaire