La Clé des Champs, cocon beaunois

Nouvellement installés en Pays Beaunois, Romain et Alexandra ont repris la Clé des Champs. Un magnifique gîte dont les vies successives sont bien connues ici, dans la petite commune de Marigny-lès-Reullée. Avec sincérité et sens de l’accueil, le couple perpétue la tradition. Tout pour découvrir le coin en toute tranquillité, clé en main.

« Mais, ils vous ont aussi laissé le chien ? » Alexandra s’amuse encore des mines étonnées quand on la croise dans le village avec Lasko, son adorable berger australien. « En fait, les anciens propriétaires avaient exactement le même ! » Sans doute un signe du destin pour le couple, victime d’un coup de cœur l’été dernier pour cette propriété de caractère installée à 7 km de Beaune. « J’étais enceinte, nous voulions en finir avec la location, investir dans une belle maison », résume simplement celle qui tournera plusieurs pages de sa vie avec cet achat. « Je venais d’arrêter mon activité dans l’immobilier et comme j’aime recevoir du monde et l’idée de travailler à domicile, le gîte collait parfaitement. D’autant qu’il peut aussi faire chambre d’hôtes. » C’est ainsi que les deux trentenaires ont dit au revoir à Neuilly-lès-Dijon, pas forcément réputé pour son patrimoine, et ont acheté la Clé des Champs à un couple de musiciens. Leur partition était limpide : ne rien dénaturer pour ne pas troubler les hôtes habitués. Y compris le nom des quatre très belles chambres à l’étage (marans, gatinaise, faverolles et wyandotte)… en hommage aux poules appartenant à leurs prédécesseurs !


Relais de diligence, auberge,
station-service…

Alexandra s’est passionnée pour l’histoire de la bâtisse. En fouillant dans les archives municipales, en écoutant les anciens du village, elle a reconstitué ses différentes vies : un relais de diligence au XVIIIe siècle, une auberge avec infirmerie dans les années 1900 (voir photo d’archives), une station-service… Et, depuis maintenant trois générations tout de même, un lieu de villégiature. Le gîte, mitoyen à l’habitation de la petite famille, offre au rez-de-chaussée un grand séjour ouvert avec poutres et pierres apparentes : salle à manger, cuisine équipée et salon confortable. N’en jetez plus. Les extérieurs ont tout de même été refaits par un jardinier-paysagiste, « car il est vrai que le terrain était un peu en friche », concède du bout des lèvres Alexandra, tout sourire quand les hôtes la complimentent : « Ça a changé ! »

Les planches !

Ça a changé, un peu, oui. Si le couple ne fait plus table d’hôtes faute de temps, il prend plaisir à élaborer des plateaux de fromages et charcuteries sur demande. Avec ce qu’il faut en boisson locale, bien sûr, sur la base d’une carte des vins « encore à étoffer, car nous sommes en pleine prospection de domaines ». À dix minutes du centre-ville beaunois, La Clé des Champs est un point de ralliement appréciable qui peut accueillir jusqu’à 10 personnes. Les Allemands et les Belges, fondus de la Bourgogne ou simplement en route pour le Sud, prennent plaisir à profiter de ce cadre reposant. Ils ne sont pas les seuls. « Nous avons commencé fin février et nous avons des réservations jusqu’au mois de novembre. Je ne pensais pas avoir autant de monde en si peu de temps », confesse la patronne, pas mécontente de l’excellente réputation de établissement estampillé Gîtes de France. Elle nourrit même d’autres projets, avec la patience nécessaire, comme cette salle de jeu commune l’année prochaine si tout va bien. Elle a demandé l’avis à ses hôtes, qui ont naturellement validé l’idée. Pour un accueil réussi, la bienveillance, « c’est la clé de tout ! »


2 route de Beaune, 21200 Marigny-lès-Reullée
03.80.26.56.17 – 06.50.21.03.81
 www.la-cledeschamps.fr

Laisser un commentaire