À Beaune, la Maison Champy passe sous la bannière AdVini

L’ancien propriétaire Pierre Beuchet cherchait à passer la main, et AdVini a saisi cette belle opportunité. Le leader français des vins de terroir a fait l’acquisition de la maison de négoce et du domaine beaunois Champy. 

maison-champy-beaune

La Maison Champy, dont le bâtiment est inscrit aux Monuments Historiques, fut fondée en 1720 – ©CAUE21

AdVini est un puissant groupe héraultais, composé historiquement du groupe Jeanjean et du chablisien Laroche, intégré il y a quelques années. Il poursuit son implantation en Bourgogne et vient d’annoncer l’acquisition de la maison et du domaine Champy à Beaune. Est également inclus dans l’affaire le domaine Laleure-Piot, à Pernand-Vergelesses.

AdVini, 240 millions de chiffre d’affaires et plus de 2000 hectares de vignobles sous sa gouverne, avait déjà essayé de s’agrandir en négociant la reprise de Béjot Vins et Terroirs au début de l’été. La quatrième maison de négoce bourguignonne, secouée par une affaire de fraudes, avait finalement été reprise par Grands Chais de France. Mais AdVini a trouvé une autre porte d’entrée vers les grands vins bourguignons, et pas des moindres. En rachetant la plus vieille maison de négoce beaunoise établie en 1720, le groupe s’est agrandi de 22 hectares en Côte de Beaune (dont le domaine Clos de la Chapelle à Volnay) en plus des 10 hectares du domaine Laleure-Piot.

« Maison emblématique »

« Nous sommes très fiers de pouvoir reprendre une maison emblématique de Bourgogne, aux origines du négoce beaunois, dont le travail est remarqué par les prescripteurs du monde entier. Nous prenons le relais de Pierre Beuchet pour faire rayonner Champy et ses vignobles dans les circuits sélectifs en lui faisant bénéficier de notre réseau international » a commenté Antoine Leccia, président du directoire d’AdVini.

Celui-ci a déjà annoncé « un plan d’investissements sur la viticulture et les outils de vinification. » Pour le piloter, Thierry Bellicaud, président de Laroche, assurera la nouvelle présidence en soutien de Dimitri Bazas, directeur et œnologue de Champy depuis 1999. Francis Simon sera chef de culture et José Ramalho chef de cave.

Laisser un commentaire