Le domaine Rebourseau (Gevrey-Chambertin) racheté par Bouygues

Le bruit courait depuis quelques jours, c’est désormais officiel : le domaine Rebourseau à Gevrey-Chambertin est racheté par les frères Martin et Olivier Bouygues. Montant de l’opération : 45 millions d’euros.

Après Bernard Arnault (Clos des Lambrays) et François Pinault (Clos de Tart et domaine d’Eugénie), la « peopolisation » du vignoble continue. Déjà propriétaires de trois domaines viticoles (deux dans le Bordelais, un dans la vallée de la Loire), les frères  Bouygues s’implantent en Bourgogne.

Ce n’est pas la première fois que le domaine gibriaçois de 13,8 hectares fait l’objet des convoitises des grandes fortunes françaises. Alors que Jean de Surrel, gérant du domaine depuis 1980 et représentant de la 6e génération de Rebourseau, cherchait à vendre, Bernard Arnault était pressenti comme futur acquéreur il y a quelques années, avant de raccrocher et de s’offrir le Clos des Lambrays à Morey-Saint-Denis. On comprend son intérêt de l’époque : si le domaine a une réputation plutôt confidentielle comparée aux cadors de la place, elle possède cinq grands crus (Chambertin, Clos de Bèze, Mazy-Chambertin, Charmes-Chambertin, Clos de Vougeot), deux Gevrey premiers crus et deux villages.

Les Échos avancent avec prudence un montant d’environ 45 millions d’euros « selon la valorisation du domaine qui circulait ces derniers mois, pour une prise de participation non officielle de 51 %« . Malgré ce rachat, entériné à la fin de l’année selon toute vraisemblance, la famille Rebourseau devrait conserver la gestion opérationnelle du domaine. Les frères Bouygues rejoignent ainsi les grands noms de la Bourgogne et mettent encore en lumière la flambée des prix du foncier dans la région.

Laisser un commentaire