Irréductible, le MuséoParc Alésia prône toujours la positive attitude : l’été a été bon et l’arrière-saison offre à vivre de multiples expériences. Avec le lancement des Automnales, son directeur Michel Rouger a donc les faveurs de l’automne, comme il l’explique pour DijonBeaune.fr.

Images Sonores, en juillet, fut un indicateur de la bonne saison estival du MuséoParc. © D.R.

Un été au top pour le MuséoParc Alésia

« Sincèrement, je n’aurai pas fait ce pari-là quand on a rouvert au mois de juin. Nous avons enregistré quasiment – à 300 visiteurs près – la même fréquentation qu’à l’été 2019. C’est juste génial. Juillet a été incroyable, mieux qu’août. On est contents parce qu’on n’avait quasiment pas modifié notre programmation, on avait juste supprimé notre week-end de reconstitution, les ateliers pour les tout petits, et même avec les mesures sanitaires, les visiteurs ont vraiment pu profiter du MuséoParc. Le fait de bénéficier des vestiges en plein air avec l’application 3D, le spectacle entre les lignes de fortifications et ce bel été, les gens sont vraiment venus passer un bon moment à la campagne, en famille. Notre équipe en est naturellement ravie et entend bien rester sur cette lancée. »

Le MuséoFab se réinvente

« Avant la crise, le concept était simple mais novateur : un artisan vient au MuséoParc chaque week-end et permet aux visiteurs, sans supplément, de s’initier à de la vannerie, du tissage, de la poterie, du travail du cuir… En ce moment, c’est un peu compliqué de faire manipuler des choses, d’échanger les instruments. On est donc revenu à une formule un peu moins manuelle, avec un temps prolongé pour l’observation et l’échange. Comme nos intervenants sont des passionnés, ils arriveront à embarquer leur auditoire dans leurs techniques. Alors on vous attend les week-ends de l’automne et pour la Toussaint ! »
> Le programme des MuséoFab 2020

Expos en travaux

« On a décidé de revoir l’exposition permanente pour 2021, avec une scénographique refaite. L’expo actuelle va donc fermer ses portes au public le week-end des 7 et 8 novembre, pour un démontage prévu dès le lendemain. Je vous rassure, le site continuera de vivre. La réouverture de l’exposition permanente est programmée pour avril 2021, avec un discours autour du fameux siège mais aussi de l’Alésia gallo-romain, en ressortant des collections que l’on n’a pas vues depuis 20 ans. C’est notre gros projet 2021. D’ici là, l’exposition temporaire Dans les cuisines d’Alésia reste en place ainsi que l’espace famille le Resto des Petits Mythos. »

L’expo Dans les cuisines d’Alésia. © S.Pitoizet / MuséoParc Alésia

MuséoParc by night les 7 et 8 novembre

« C’est une idée qui me plait beaucoup ! Les 7 et 8 novembre, on restera ouvert 24 heures du samedi midi au dimanche midi. Ce sont les 24 heures de la BD, des auteurs (une quinzaine) seront en permanence sur le site, ils auront pour défi de réaliser une BD dans ce laps de temps. Il sera possible de venir au MuséoParc à 2 heures du matin, avec les belles lumières de nuit… chouette expérience ! »

Prolongations

« Le confinement ayant amputé notre saison de plus de deux mois, on a décidé de jouer les prolongations et de rester ouverts en décembre. La saison 2020 se terminera donc le 30 décembre au soir, pour offrir une opportunité de plus de visiter le MuséoParc pendant les fêtes de fin d’année, en famille. On se dit que la boutique pourrait aussi donner quelques idées cadeaux. Les fêtes de fin d’année sont par nature des moments conviviaux et familiaux.  On a un rôle à jouer ! »

Été comme hiver, le site d’Alise-Sainte-Reine conserve son charme. © S.Pitoizet / MuséoParc Alésia

Retrouvez les Automnales du MuséoParc Alésia sur alesia.com

Laisser un commentaire