Loc’Halles Bourgogne, l’application du bon goût

Capture d’écran 2014-03-02 à 20.53.53

Loc’Halles Bourgogne est une plate-forme virtuelle qui met en contact producteurs locaux et consommateurs. De la viande aux primeurs, cette application produite par la Région décline les produits de bouche avec le double souci de la qualité et de la proximité. Réservé à l’origine aux professionnels, le concept s’ouvre aux particuliers et se décline désormais en application pour smartphones.

La multiplication des potagers individuels ou des jardins partagés démontre bien cette tendance – plutôt une redécouverte en fait – à vouloir consommer des produits de qualité,  dont on est certain de l’origine et des méthodes de production. A condition d’avoir le temps, l’espace et un minimum d’expertise. Pour les pressés ou ceux que les joies du potager ne tentent pas plus que cela, mais qui souhaitent tout de même savoir ce qu’ils ont dans leur assiette, s’engager dans la voie du locavore (consommer majoritairement des productions locales) est une des solutions pour consommer mieux.

C’est d’ailleurs si tendance qu’il est bien fini le temps des rendez-vous sur les parkings pour s’échanger paniers de légumes et recettes entre les AMAP et les bobos : la culture paysanne s’affiche désormais sur internet. Le conseil régional de Bourgogne s’impose d’ailleurs comme pionnier de la consommation de proximité en étant la première collectivité à l’échelle d’un territoire à décliner Loc’Halles en application pour les téléphones mobiles.

screen568x568Initialement dédiée à un usage professionnel (pour mettre en place des circuits courts dans les restaurants et les collectivités en permettant l’inscription des acheteurs et des fournisseurs, la gestion d’alertes, de demandes de devis en ligne et d’achats) la plate-forme numérique Loc’Halles s’adresse désormais via cette application aux particuliers et aux touristes – grâce à la géo-localisation qui permet de repérer rapidement un producteur à proximité – pour accéder à plus d’une centaine de producteurs proposant plus de 350 produits.

Une fois dans la cour de l’exploitation, il sera alors temps de lâcher le smartphone pour aller choisir son kilo de tomates ou sa barquette de fruits rouges. En saison, évidemment… et avec le sourire du producteur en prime.

 

 

 

Laisser un commentaire