L’Opéra de Dijon cherche à vêtir ses chanteurs (vidéo)

L’Opéra de Dijon a lancé sur internet une campagne de financement participatif pour payer une partie des costumes de sa nouvelle production, La flûte enchantée de Mozart, programmée du 17 au 25 mars 2017. À votre bon cœur ! 

unknown

« Cette campagne s’inscrit dans une stratégie globale de développement des ressources du mécénat, précise Sophie Pouchet, en charge du dossier à l’Opéra de Dijon. Nous souhaitons rassembler 10 000 euros sur les 55 000 nécessaires à la réalisation des costumes. » Le jeu en vaut la chandelle : La flûte enchantée est considérée comme un chef-d’œuvre de Mozart, est a été très rarement donnée à Dijon. Il faut donc apprécier cette initiative de l’Opéra et du metteur en scène David Lescot. Pour l’heure, 34 mécènes ont permis de lever plus de 2 100 euros.

Le budget global inclut les matières premières, les perruques, le maquillage, mais aussi les heures de travail des trois couturières, de la perruquière et de la teinturière qui travailleront à la création et à la fabrication des costumes des sept personnages que l’on retrouvera sur scène. « Ces créatures sont monumentales, leurs costumes à la limite de l’art plastique, avec tout un travail autour de la récupération, du développement durable. » 

Au-delà de la collecte des 10 000 euros (campagne sur la plateforme Commeon jusqu’au 31 janvier), l’Opéra de Dijon espère toucher un public plus jeune pour lui faire découvrir son fonctionnement et sa programmation très riche. Les dons peuvent d’ailleurs faire l’objet de contreparties, comme une rencontre des artistes et des équipes artistiques. Quelques euros pour voir l’envers du décor, parler à de véritables acteurs du patrimoine… et même devenir « acteur d’une production lyrique ». En voilà une bonne action… et une belle ligne sur le CV !

Laisser un commentaire