Mulot & Petitjean s’installe en tête de gondole

Les produits du terroir bourguignon aiment aussi s’afficher dans les rayons de la grande distribution. Le très régionaliste Carrefour de Quetigny se plaît ainsi à mettre en avant les pains d’épices Mulot & Petitjean. Une douce complicité qui a déjà des airs de fêtes.

adsc01864

Par Claude Laroche
Pour Dijon-Beaune Mag
Photos : Christophe Remondière

Ce constat est historique : les produits régionaux ont un ancrage très important dans les rayons de Carrefour Quetigny. Ils signent même en Bourgogne la meilleure implantation de l’ensemble du réseau national du géant de la grande distribution. Bienvenue au pays des terroirs gagnants.

Franck Lardet a saisi cette tendance au vol pour en faire un outil marketing de l’établissement qu’il dirige. « En 4 ans, près de 50m² de linéaires avec de multiples opérations commerciales ont été créés pour répondre à un véritable besoin local » souligne avec fierté le directeur général de l’hyper de l’agglomération dijonnaise. Dans ce créneau, Vive la Bourgogne a largement sa place. Initialement mis en place à l’initiative des deux Carrefour de Toison d’Or et Quetigny, un grand rayon est traditionnellement dédié au groupement agroalimentaire ambassadeur de la région. Le soin apporté à la charte graphique de cet espace valorisé témoigne de l’importance qu’on lui accorde ici. Vive la Bourgogne est immédiatement repérable.

adsc01843-1b

Catherine Petitjean et Franck Lardet, réunis pour le bien de la gastronomie.

Pas un one shot

Au sein de l’emblématique maison Mulot & Petitjean, plus qu’ailleurs, on ne rechigne pas à organiser sur place des dégustations et rejoindre, tous pains d’épices dehors, les foires aux vins dont Franck Lardet est l’infatigable promoteur.

Catherine Petitjean ne voit pas de contre-indication entre le positionnement premium de son enseigne au centre de Dijon et cette présence pleinement assumée en tête de gondole d’une grande surface : « Cela ne cannibalise en rien les ventes au cœur de Dijon, mais permet, au contraire, d’ouvrir à un public plus large des produits de qualité et portés par une marque reconnue ». L’affaire n’est pas que de façade. « Nous ne faisons pas de one shot, nous nous inscrivons dans la durée » insiste Catherine Petitjean. Des salariés de Mulot & Petitjean et Carrefour Quetigny seront ainsi invités à participer à des visites croisées de leurs environnements de travail respectifs, de façon à partager au mieux les deux cultures d’entreprise.

Pendant ce temps, le rayon bourguignon de l’hypermarché évoluera au fil des saisons. En cette fin d’année, les escargots sont de retour et les coffrets de pains d’épices et autres délices made in Bourgogne sont sous leurs plus beaux atours. Avec, déjà, un air de fêtes sous l’emballage.

adsc01903

Le soin apporté au « packaging » de la maison sert aussi l’esthétique du magasin.

Laisser un commentaire