Une nouvelle cuverie pour la Viti de Beaune

Plus d’un siècle que la Viti à Beaune forme la fine fleur de la viticulture bourguignonne. L’établissement de premier plan se dote aujourd’hui d’une toute nouvelle cuverie.

L’ancienne datait des années 70. À l’époque, elle est qualifiée de moderne et de vitrine de viticulture. Quarante ans plus tard, le bâtiment, dépassé, avait atteint « ses limites fonctionnelles et techniques tant d’un point de vue du transfert des connaissances que de celui des méthodes de travail bourguignonnes  » souligne-t–on au Conseil Régional de Bourgogne  Franche-Comté.

C’est lui qui pilote depuis deux ans maintenant le projet de construction d’une nouvelle cuverie, implantée à l’emplacement de l’ancienne. Elle a été officiellement inaugurée ce mardi après-midi, après un peu moins d’un an de travaux. Le lycée Viticole de Beaune avait clairement besoin d’un outil moderne qui corresponde aux actuelles méthodes de travail, surtout qui permette à l’établissement de rester attractif pour les élèves de Bourgogne et d’ailleurs. Et puis il y a une autre donnée, le domaine du lycée s’est agrandi depuis les années 70, et forcément le nombre de cuves et de mètres carrés était devenu insuffisant. Désormais, le lycée dispose d’une cuverie rouge de 984 hl, 408 pour les blancs, 381 futs composent la cave d’élevage rouge, 154 pour les blancs. Le nouveau bâtiment d’un peu plus de 1800 m a été réfléchi pour permettre un cheminement gravitaire et une marche en avant raisonnée pour le traitement de la vendange.

L’équipement pédagogique a également été renforcée, avec une salle d’expérimentation et de démonstration pour les élèves installés au cœur de la cuverie, également une salle pédagogique et de dégustation de 36 postes a vu le jour. Il a fallu composer avec plusieurs éléments : le respect du code du travail bien sûr, les contraintes liées à un établissement scolaire et celles liées à un établissement recevant du public, car la Viti est amenée également à jouer un rôle dans le tourisme du vin. Actuellement, seules la boutique et les caves sont ouvertes aux visites. L’objectif est désormais de faire visiter la cuverie pour expliquer le processus d’élaboration du vin. Cout total de l’investissement 2,8 millions d’euros, financés à plus de 75% par la Région.

Laisser un commentaire