Nuits chemin gourmand: plus que 100 places!

Il reste une centaine de places à pourvoir. Inscrivez-vous au chemin gourmand de Nuits-Saint-Georges pendant qu’il est encore temps, vous « risquerez » même d’être remboursés!

photo

La cinquième édition du chemin gourmand de Nuits-Saint-Georges aura lieu le 14 juin. A moins de deux mois de l’échéance, il reste une centaine de places à pourvoir, sachant que l’événement est volontairment plafonné à 1600 participants par les organisateurs.

Le chemin gourmand de Nuits-Saint-Georges s’inscrit dans la success story de ces balades gourmandes qui animent nos vignobles avec les beaux jours. Avec aussi, peut-être une valeur ajoutée indéniable, la présence au menu de nuits-saint-georges villages et premiers crus, symboles de l’une des grandes appellations de la Bourgogne, qui font monter d’un cran la dimension dégustative de la manifestation.

Il y a le paysage aussi. Le parcours, de près de 8 kilomètres, permet de traverser Nuits-saint-Georges, puis de déguster une entrée bien accompagnée au cœur d’une carrière, de profiter de la vue sur le vignoble au moment du plat de résistance sur les hauteurs de Chaux, de contempler Nuits vue d’en haut tout en dégustant son fromage pour, au final, redescendre se refraichir les papilles dans une douceur de fruits rouges agrémentée d’un délicieux crémant de Bourgogne. Le tout, animé à chacune des étapes par une formation musicale d’un genre différent.

Organisé par l’AGEF et le Syndicat des Vignerons, porté aussi par les médias de notre maison d’édition (Bourgogne Magazine, Dijon-Beaune Mag et dijonbeaune.fr), Nuits chemin gourmand de Nuits-Saint-Georges se nourrit d’une logique solidaire. Les bénéfices de l’événement sont en effet reversés au profit du service d’accueil de jour de l’AGEF, pour aider au financement des activités proposées aux personnes handicapées à la retraite ou à temps partiel.

Histoire de mettre un peu de piment à cette dernière ligne droite des réservations, l’organisation de Nuits chemin gourmand remboursera, sur tirage au sort, cinq parmi les cent dernières inscriptions. D’autres pourront gagner des abonnements à la revue Bourgogne Magazine.

Alors, n’hésitez plus avant qu’il ne soit trop tard, inscrivez-vous!

Laisser un commentaire