Mercredi 1er décembre 2021, le Grand Hôtel La Cloche a remis à l’association locale Avec la deuche rose un chèque de 880 euros, dans le cadre de son engagement pour la lutte contre le cancer du sein.

Ouvertement engagé dans la lutte contre le cancer du sein depuis quatre ans, le Grand Hôtel La Cloche a choisi de soutenir l’association Avec la deuche rose. « Cela tombait sous le sens de se tourner vers une association locale », glisse son directeur Antoine Muñoz. Au mois d’octobre, 880 euros ont ainsi été récoltés pour l’association côte-d’orienne, grâce à une partie des bénéfices du spa, au cocktail créé spécialement pour la campagne d’Octobre Rose ainsi qu’à une offre sur les crémants et champagnes rosés proposée par la nouvelle boutique 20 by La Cloche.

Mieux vivre avec la maladie

« Au-delà du coup de pouce financier, c’est avant tout une vraie preuve de reconnaissance pour notre jeune association », précise sa présidente Isabelle David. Créée en 2018, Avec la deuche rose a rapidement été reconnue d’intérêt général. Forte de ses 25 membres et épaulée par un coach mental, l’asso locale aide les personnes touchées par le cancer du sein à mieux vivre cette épreuve, avec un sens de la dignité et de l’amitié. « L’histoire est partie de l’idée de faire des photos et de les exposer pour sensibiliser les gens à la maladie. Puis on a mêlé notre passion pour les 2 CV à l’aventure pour créer Avec la deuche rose », retrace Michel David, trésorier, mais aussi membre historique du 2 CV Club de Bourgogne.

Des expositions photos reconnues

Depuis trois ans, des dizaines de modèles concernés par la maladie ont ainsi posé pour la bonne cause. « On a exposé un peu partout en Bourgogne, à Paris et même à New York. Cela a pris une dimension qu’on n’imaginait pas, c’est merveilleux. Une de nos photos a même été sélectionnée au concours national Estée Lauder Pink Ribbon 2019, et a été exposée au Trocadéro. » Isabelle et Michel David ont été embarqués dans cette aventure par leur fille Noémie, qui tient la boutique La Deuche Rose à Quétigny, récemment désignée coup de cœur au Trophée de l’artisanat de Côte-d’Or.

« Au départ, certains modèles sont réticents à l’idée de dévoiler leur intimité. Mais au-delà de l’aspect artistique, l’exercice en lui-même est souvent extrêmement émouvant », témoigne Noémie. À Isabelle David d’ajouter : « Le shooting de Delphine et sa fille Agathe, signé de la photographe beaunoise Alice Miller, est l’exemple parfait. On a senti qu’à ce moment-là, sa fille a pris conscience de tout ce qu’endurait sa maman. C’était un moment magnifique. » Pour la prochaine campagne d’Octobre Rose, en 2022, l’association souhaite se rapprocher de la Ville de Dijon et organiser une exposition éphémère rue de la Liberté qui s’appellerait « Le fil rose ».

Si vous souhaitez rejoindre Avec la deuche rose, devenir modèle photo ou faire un don : https://avecladeucherose.fr/

Laisser un commentaire