Grâce à une production ambitieuse et le talent narratif de Denis Podalydès, APRR fait parler ses panneaux touristiques. Panorama est une jolie série de 20 podcasts, qui raconte les histoires cachées au fil de l’autoroute. La petite musique des départs en vacances ne sera plus jamais la même.

Denis Podalydès incarne ce podcast construit à partir des panneaux touristiques du réseau autoroutier. © APRR

« Chaque histoire commence quelque part. Chaque voyage a son point de départ. Chaque légende a ses racines. Vous écoutez Panorama. » Telle est la signature de ce podcast incarné par le tandem de comédiens Denis Podalydès et Juliette Roudet. La production de ces capsules a été confiée à l’agence Spintank, avec des histoires dénichées par le scénariste Martin Quenehen. Durant en moyenne 14 minutes, accessibles à tous les publics, les 20 épisodes de Panorama permettent un grand voyage imaginaire, au gré des territoires traversés et des panneaux « humanisés ».

On découvre alors que la femme de l’héroïque d’Artagnan est très liée au pays de Chalon-sur-Saône, que le poète Lamartine a trois morts sur la conscience, que Nicéphore Niépce aurait passé un mystérieux pacte… La diction du sociétaire de la Comédie française et la musique originale rendent le tout particulièrement savoureux. Dix épisodes sont déjà en ligne (voir liste en encadré). Dix autres le seront courant juin, à raison de deux par mois.

L’initiative romanesque est signée APRR. Avec Panorama, le groupe autoroutier implanté à Saint-Apollinaire (on ne le dira jamais assez) est allé chercher dans l’intimité des territoires la trame de fabuleux récits. Il assume son statut de « promoteur d’évasion » et entend « réenchanter le voyage sur autoroute » à travers les 24 départements desservis par son réseau d’environ 2300 km. 

Ce projet est le prolongement astucieux d’une grande campagne de signalisation touristique et culturelle entamée en 2014, avec la rénovation des 590 fameux panneaux marrons pour en faire une véritable galerie d’art à ciel ouvert. « L’idée est toujours la même : faire le lien entre l’autoroute et les territoires qu’elle dessert, donner envie de s’aventurer en terre inconnue », résume le directeur de la communication Nicolas Cote, heureux à l’idée de miser sur « un média particulièrement adapté aux enjeux de la mobilité ». Et de prévenir, en bon gardien du suspens : « Nous avons retenu vingt histoires, mais des dizaines d’autres restent encore à raconter. » Voilà qui donne envie d’être au prochain épisode. 

Les 10 premiers épisodes de Panorama :
Camille Claudel et le géant de pierre – Nogent-sur-Seine – A5
Le trésor des Templiers – La Forêt d’Orient – A5 et A26
Mélusine et la malédiction de Maulnes – Maulnes – A6
Le destin d’Éponine, princesse gauloise – Langres – A5 et A31
Dans les griffes de la Vouivre – Les Sources de la Loue – A36
Bernoline, un pacte avec le démon – Annecy – A41
La véritable femme de d’Artagnan – Chalon-sur-Saône – A6 / Louhans – A39
Le pacte de Nicephore Niépce – Chalon-sur-Saône – A6
La mystérieuse chasse à l’abîme – La Roche de Solutré – A6 et A40
Les trois morts de Lamartine – Mâcon – A6

Laisser un commentaire