Les petits villages de Jaffelin

Au coin de la rue du Paradis, à l’ombre de la collégiale, elle se présente sans complexe comme « la plus petite des grandes maisons de Bourgogne ». Bienvenue chez la bicentenaire beaunoise Jaffelin qui, dans ses Caves du chapitre bien inspirées, entretient le culte des petits villages.

adsc01612

Par Dominique Bruillot
Pour Dijon-Beaune Mag
Photo : Christophe Remondière

Cette maison a deux siècles d’existence. Pourtant, elle semble avoir à peine entamé sa nouvelle vie. Portée en 1816 sur les fonts baptismaux et sur le boulevard périphérique de Beaune par deux frères tonneliers, elle a, comme beaucoup d’autres, connu différents propriétaires avant d’être reprise, il y a plus d’une vingtaine d’années par la famille Boisset.

Joliment installée dans les magnifiques Caves du chapitre, sous la bienveillance de la collégiale, Jaffelin est aujourd’hui dirigée et exploitée par Jean-Pierre Nié, le patron de CVA (Compagnie des Vins d’Autrefois). « C’est une petite maison qui a des contrats d’achats de raisins avec une vingtaine de vignerons de la Côte chalonnaise et de la Côte de Beaune » résume simplement ce dernier. Bienvenue dans « la plus petite des grandes maisons de Bourgogne » !

La gamme de Jaffelin repose beaucoup sur des appellations villages accessibles, « des vins de sommeliers, de découverte de la Bourgogne ». Aux grands crus, on préfère ici le chorey et le rully. Vedette de la carte, l’auxey-duresses 1er cru Les Duresses 2013, de la collection «  Paradis » (en référence à l’adresse de Jaffelin), a été déclaré Best value de la Côte de Beaune et a reçu une médaille de platine par le prestigieux magazine Decanter.

adsc01653-1

Les vins de Marinette

Cette récompense, il est important de le souligner, surtout en Bourgogne, met en avant le rapport qualité-prix sur le marché anglophone. Accessibles, le pinot noir et le chardonnay de la collection « Chapitre » le sont encore plus, tout comme les crémants, très présents dans la production beaunoise. Pour autant, Jaffelin apporte le soin de l’artisan à ses vins. 60 000 bouteilles seulement sont ainsi vinifiées dans les caves du Chapitre, sous la conduite de Marinette Garnier, qui cumule les rôles d’œnologue, vinificatrice et ambassadrice de la marque.

La vénérable petite mais grande maison s’exporte au Japon, aux États-Unis, en Angleterre et en Irlande, à hauteur de 90% de sa production. Toutefois, elle garde un peu de ses flacons en réserve pour irriguer le circuit de la restauration et des cavistes. À Beaune, on peut ainsi trouver des vins de chez Jaffelin dans une vingtaine de tables. Il serait bien dommage, en effet, de ne pas pouvoir profiter à domicile des charmes d’aussi jolis petits villages…

adsc01659-1

Bon à savoir

Les caves Jaffelin seront ouvertes au public le vendredi de 14h à 18h et le dimanche de la Vente des vins, de 10 à 18h (40€ par personne, avec un verre gravé offert).
Jaffelin, aux Caves du Chapitre de Notre Dame
2 rue Paradis 21200 Beaune

Laisser un commentaire