La saison touristique 2022 s’annonce comme un retour à la normale pour la région Bourgogne-Franche-Comté. Pour la première fois en trois ans, les élus se disent optimistes.

Un vent d’optimisme souffle sur la Bourgogne-Franche-Comté à l’aube de la nouvelle saison touristique. Après trois années moroses pour les secteurs touristique et événementiel, 2022 est attendue comme un retour à la normale. « C’est la première fois depuis trois ans qu’on aborde la saison touristique de manière optimiste« , confie Marie-Guite Dufay. Néanmoins, la présidente de la Région reste prudente : « Le contexte est tout de même très anormal. Entre la guerre en Ukraine et le manque de compétences et de main d’œuvre dans l’hôtellerie et la restauration. Je vois des restaurants obligés de fermer certains soirs et les week-ends à cause de cela !« 

Un printemps déjà très prometteur

Tous les facteurs l’indiquent, le début de l’année 2022 est marqué par une nette reprise de la fréquentation touristique dans la région. Ce printemps, elle a même retrouvé un niveau de fréquentation proche des années pré-Covid (environ 15,5 millions de visiteurs de janvier à avril, comme en 2019). Dans le détail, la clientèle française extra régionale est très largement au rendez-vous (8,1 millions pour 7 millions en 2019). Tandis que la clientèle étrangère reste encore assez prudente (6,5 millions pour 8 millions en 2019), en raisons des restrictions Covid encore présentes dans certains pays et du contexte de guerre actuel.

Un tourisme d’affaires important

Malgré l’inflation et la vigilance par rapport à d’éventuelles restrictions sanitaires, 72% des Français ont pour projet de partir en vacances cet été. La Bourgogne-Franche-Comté se taillera la même part de gâteau que lors des années normales, environ 5%. Patrick Ayache, le président de Bourgogne-Franche-Comté Tourisme, rappelle que 15% des touristes français venant dans la région s’y rendent pour motif professionnel. Le club Bourgogne-Franche-Comté Séminaires & Events a donc saisi la balle au bond en lançant le concept « Mon Event Ma Région », pour accompagner ce renouveau printanier. La filière de l’hôtellerie est très sensible à cette clientèle et développe de plus en plus de packages hôtel-restauration-activités, auxquels les entreprises sont très attentives.

Vers un tourisme social, durable et solidaire

« Et si les premiers touristes de la région étaient ses propres habitants ?« , lançait la présidente de la Région, jeudi 19 mai lors de la conférence de presse de lancement de la saison touristique 2022, au parc des Expositions de Dijon. C’était d’ailleurs le sens de l’opération « Sortez chez vous », lancée en pleine crise sanitaire. Une réussite puisqu’en 2021, les locaux ont généré plus de 14 millions de nuitées dans les 8 départements de la région. Pour continuer dans cette même direction, Bourgogne-Franche-Comté Tourisme voit deux angles d’attaque : développer la fierté et le sentiment d’appartenance et proposer une offre touristique toujours plus riche et variée (événements, patrimoine, œnotourisme, gastronomie, hébergement, etc.).

Un pass découverte à moitié prix

« Le tourisme concerne tout le monde et doit être à portée de toutes les bourses. » Patrick Ayache et Marie-Guite Dufay sont d’accord sur ce point et ont décidé de diviser le prix du Pass Découverte par deux (de 80 à 40 euros par an pour les adultes, de 40 à 20 euros pour les -16 ans). Les bénéficiaires de cette action sont les particuliers dont le quotient familial est inférieur à 605 euros. Pour rappel, ce dispositif a été lancé en juillet 2020 en parallèle de l’opération Sortez chez vous. Avec ce tarif solidaire, les bénéficiaires peuvent visiter plus de 120 sites pour petits et grands : musées, abbayes, châteaux, citadelles, visites guidées, excursions en bateau, centres d’art contemporain, etc. Depuis sa création, plus de 2 700 habitants de la région ont pu bénéficier du Pass’Découverte.

Laisser un commentaire